Actualités

Des locataires qui ne peuvent pas coller d'affiche électorale à leur fenêtre sans l'accord du propriétaire ? Ce ne sera pas le cas à Liège ni à Namur, grâce au PTB. Nous continuons à mettre la pression pour que cette mesure soit complètement retirée. Et, en attendant, continuons à nous exprimer : commandez une affiche pour chez vous.

Les migrations en soi ont toujours existé dans l’histoire, et ont été la plupart du temps une vraie source d’enrichissement. Les crises migratoires que nous connaissons aujourd’hui, en Europe notamment mais pas forcément principalement d’ailleurs, peuvent poser problème par leur caractère massif et contraint. Ce sont avant tout les causes de ces crises que nous devons résoudre.

La politique migratoire provoque une nouvelle crise politique en Europe. Sous la pression des partis d’extrême-droite en Italie, Autriche et Allemagne, le sommet européen de ces 28 et 29 juin portera principalement sur le plan Tusk. Un projet qui consiste à empêcher les réfugiés d’atteindre l’Europe et de les parquer en Afrique du Nord. Un plan qui ne mettra fin ni à la crise migratoire dans le monde, ni aux causes réelles de la crise politique en Europe.

« SNCF : Macron a gagné », « Macron bat les syndicats de cheminots », « Rail : victoire pour Emmanuel Macron »… Ces derniers jours, les titres des articles sur le mouvement social enclenché depuis trois mois par les cheminots vont dans le même sens. Mais…

Avec ses projets de lois sur les «métiers pénibles», le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine tente de monter les travailleurs les uns contre les autres. Mais, au fond, s’il faut travailler jusque 67 ans, tous les métiers sont pénibles. Pour le PTB, il faut changer de cadre. C’est pourquoi il mènera campagne cet été et à la rentrée pour soutenir le plan 65-60-55 initié par de nombreux acteurs syndicaux. 

L'an dernier, les 800 travailleurs du constructeur de tracteurs Case New Holland Industrial (CNHi), dans la zone portuaire anversoise, faisaient grève contre la pression au travail. La direction avait dépassé plusieurs limites sur le plan des droits syndicaux pour briser la grève. Les syndicats lui ont intenté un procès. Ils demandent que le tribunal confirme leurs droits syndicaux et mette un terme à l'agressivité des patrons.

Pour la première fois de son histoire récente, le nombre de cheminots (en équivalents temps-plein, ETP) est passé sous la barre des 30 000 en mai 2018. Une chute de 10 000 ETP en moins de 15 ans. Alors que le nombre de voyageurs, lui, a augmenté de 40 % en 15 ans...

Le gouvernement wallon veut interdire aux locataires d’installer une affiche électorale sur leur façade sans l’accord du propriétaire. Autrement dit, les locataires auraient moins le droit que les propriétaires d’afficher leur opinion. C’est inacceptable, et c’est pourquoi nous appelons chacun à défendre sa liberté d’expression en collant une affiche à sa fenêtre.

Vendredi 29 juin, la décision du tribunal sera connue. Le 15 juin, Bruno Verlaeckt et Tom Devoght, syndicalistes de la FGTB, comparaissaient en correctionnelle pour leur participation à une action pacifique de grève en 2016. Ils ont bénéficié du soutien massif de militants et de sympathisants de tout le pays. Vendredi, il faudra de nouveau être présents en nombre. Le PTB soutient l'appel et sera présent lui aussi.

Les nouvelles révélations concernant les Panama Papers montrent à quel point la réaction des autorités belges est en-dessous de tout dans la lutte contre la grande fraude fiscale. Et à quel point les banques ont un rôle central de complices des Panama-profiteurs. Il est temps de mettre fin à l’impunité: le PTB propose 6 mesures à la hauteur de l'enjeu.

Pages