Actualités

Bpost veut se séparer de 90 à 130 travailleurs dans son service à la clientèle (call centrer). Soit près d’un tiers des 375 travailleurs actuels. Et les remplacer en développant son site et les nouvelles technologies. Le PTB dénonce cette logique absurde qui jettera des travailleurs à la rue et fera baisser la qualité du service.

Quand on entend le mot « fonctionnaire », à quoi pense-t-on ? Le plus souvent à quelqu’un assis derrière un guichet qui nous réclame le formulaire XY45 pour compléter notre dossier. Alors quand les fonctionnaires partent en grève, si le gouvernement dit que « c’est pour défendre leurs privilèges », on peut être tenté de le croire. Et pourtant…

Les victimes d’accidents du travail sont nombreuses. Même si elles ne se retrouvent pas toutes dans les chiffres officiels… Faire reconnaître ses droits lorsqu’on a connu un accident relève parfois du parcours du combattant…

La Commission européenne envisage de récompenser financièrement les États membres qui démantèleront leurs acquis sociaux. Et c’est l’Allemagne qui ouvre la marche.

Dans quel genre de politique de défense désirons-nous engager les nouveaux avions de combat ? Désirons-nous surveiller notre espace aérien ou devons-nous jouer un rôle important dans les interventions militaires ? Et pourquoi la Belgique est l'un des rares pays où des ogives nucléaires américaines sont stockées ? Aucun débat démocratique et transparent n'est possible si nous ne posons pas avant tout ces questions fondamentales.

Début de ce mois, la famille d'Ahed Tamimi a diffusé la vidéo d'un interrogatoire de la jeune fille par deux agents israéliens. Les images datent du 26 décembre dernier, soit une semaine après l'arrestation de l'adolescente.

La « task force » mise en place par le ministre wallon de l'Énergie Jean-Luc Crucke (MR) est sur le point d'arriver à des conclusions. Conclusions qui font bondir Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB : « Les Wallonnes et les Wallons sont loin d'avoir tous été avantagés par les certificats verts et pourtant ils vont tous payer les dettes provoquées par ce système. » 

Nouvelle journée d’action contre les plans du président Emmanuel Macron et de l’Union européenne. Cheminots, fonctionnaires, étudiants, infirmières et bien d’autres ont repris la rue. Parfois accompagnés de travailleurs et étudiants belges… Reportage à Lille et Paris.

Aux USA, les profs n'en peuvent plus, et ils le font entendre. En Oklahoma, par exemple : « Après plus de 10 ans d'économies et de négligence des autorités, nos élèves sont dans des classes surpeuplées, au mobilier insuffisant, avec de vieux livres scolaires qui tombent en morceaux, dans une école qui n'est ouverte que 4 jours par semaines, avec des enseignants qui sont obligés de vendre leur plasma sanguin, d'avoir un deuxième boulot ou de recourir aux banques alimentaires pour nourrir leur famille. »

Le rendez-vous est pris. Les organisation syndicales appellent à descendre massivement dans les rues de Bruxelles le 16 mai prochain. Objectif ? Défendre nos pensions contre les attaques du gouvernement. Cet appel à la mobilisation est la deuxième étape d'un plan qui a démarré par la distribution de plus d’un million de gazettes de sensibilisation.

Pages