« Le PTB est le parti qui rend espoir »

« Le PTB est le parti qui rend espoir. Face au climat politique ambiant, où des partis nous ont répété pendant 25-30 ans qu'il n'y a pas d'alternatives, et où, sous ce prétexte, on a voté des mesures de droite comme la chasse aux chômeurs ou la privatisation des services publics, nous disons : "Si, il y a une alternative." Et on va se battre pour. »

[Passage du porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw, à Jeudi en Prime (RTBF).]

Rejoignez-nous, rejoignez la vague de l’espoir, et battons-nous ensemble pour des alternatives : www.ptb.be/devenir-membre

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Bonjour, Très belle interview. M. Hedebouw a les idées claires, il maîtrise les sujets de son programme, est pragmatique sur les aspects économiques, considère la dimension humaine sur les sujets sociaux et réalise l'importance de la synergie entre ces deux volets, essentiels à la contribution du bien-être citoyen global. Je suis par contre sidéré par l'attitude de Mme. Labib et M. Gadisseux. Ils réalisent ici une interview à charge, très loin des codes de base du journalisme. On imagine facilement que les protagonistes sont eux-mêmes des candidats de droite. S'ils ne cachent pas leur démagogie, ils n'hésitent pas non plus à interrompre agressivement M. Hedebouw lorsque celui-ci apporte des éléments de réponse qui les gênent. Ils sont en outre très souvent mal renseignés sur la plupart des sujets abordés, qu'ils sont très loin de maîtriser. Où est donc passé le journalisme d'investigation de notre service public ? Je précise que je ne suis pas militant PTB, ni politique tout court d'ailleurs. Je ne connaissais pas plus que ça le programme et le personnage de M. Hedebouw avant les élections. Je m'y intéresserai la prochaine fois. Bon dimanche !
Je pense sincèrement que vous ne devez pas participer au pouvoir. C'est tentant, je le consent, mais je suis quasi sur que c'est un piège. Attendez !
Bonjour, Il me semble qu'après avoir vu le JT, une parole contraire au sens du vent, ou plutôt à contre sens des projets affairistes dérange beaucoup. Pour ensuite m'interroger si une société dirigée par des affairistes est synonyme de démocratie, moi j'ai appris que cela s'appelle la PLOUTOCRATIE??? Un peu comme une société publique que l'on soumet exclusivement à la rentabilité et à la loi des actionnaires un peu comme notre belle télévision, pub pub pub, débats ne servant qu'a canaliser les humeurs des uns et des autres. Programme généralement abrutissant, information édulcorée. Est ce que cela va changer à l'avenir.... Bien à vous.