Rédaction en ligne

 
 

« Tout le monde devrait avoir le droit de consulter son médecin généraliste sans argent », explique Sofie Merckx, médecin généraliste et tête de liste pour le PTB à Charleroi.

Plusieurs agressions contre des accompagnateurs de train ont eu lieu ces derniers jours. Ce mercredi 19 septembre, le personnel d’accompagnement de la SNCB organise une action « Post-It » pour protester contre l’augmentation du nombre d’agressions. Car celles-ci ne sont pas une fatalité, et les syndicats proposent des solutions.

Frédéric Gillot, député wallon du PTB, a accordé une interview au journal L’Avenir. « J’ai appris quelques locutions latines. Des momentum, des hic et nunc… (rire) C’est aussi révélateur d’une assemblée qui n’est pas sociologiquement “représentative de la société”. » Extrait.

Nouvelles

Le PTB cherche un maximum de rebelles au grand cœur pour reconquérir la ville. Envie d’y contribuer ?

Pour le PTB, l'annonce en grandes pompes d'un Pacte national d'investissements stratégiques se limite à un catalogue d'intentions sans mise en œuvre effective, sans cadre budgétaire et inscrit au contraire dans une politique d'austérité qui poursuit un désinvestissement massif. « Si Charles Michel investit, c'est essentiellement dans une opération de com. Et l'investissement n'est stratégique que pour la campagne électorale de son parti », réagit le député PTB Marco Van Hees.

190 000 ménages wallons ne sont pas parvenus à payer leur redevance TV. Pour le PTB, il est hors de question de harceler les gens en leur envoyant des huissiers.

Pendant le Moment Central de ManiFiesta, les participants ont pu visionner un message envoyé par la militante palestinienne Ahed Tamimi. Celle-ci, invitée à la Fête de la Solidarité, a été empêchée de quitter son pays par israël, malgré un visa en ordre. Durant son discours, le président du PTB, Peter Mertens, lui a répondu en envoyant un message de solidarité repris en chœur par la foule.

Le gouvernement a décidé d’accélérer la dégressivité des allocations de chômage. Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB, a donc lancé un défi à Charles Michel : « Qu’il vive un mois avec 1011 euros, et après qu’il vienne justifier sa mesure ! » Signez vous aussi sur www.jedefiemichel.be et mettez-le au défi.

Ces dernières semaines, les agressions racistes se sont multipliées. Ce ne sont pas juste des cas isolés : ils sont la conséquence du climat politique créé par la droite.

Difficile d’encore l’ignorer : le 14 octobre prochain auront lieu les élections communales dans tout le pays. Le PTB a lancé une campagne ambitieuse pour reconquérir nos villes et communes des mains des promoteurs immobiliers, des politiciens qui s’arrangent en coulisses, et des semeurs de haine et de division.

Pages