Gouvernement

Ce 14 février est le jour J dans le dossier de l’achat par la Belgique de 34 nouveaux avions de chasse. C’est aujourd’hui que tous les fournisseurs doivent rendre leur « meilleure offre finale » au gouvernement belge. Nous saurons très bientôt quelle entreprise aura décroché le « contrat du siècle à plusieurs milliards ».

Depuis le début de l’an dernier, les malades de longue durée sous soumis à la réintégration au marché de l’emploi. « Avec quel résultat ? Dans sept cas sur dix, les employeurs prétendent qu’aucun travail adapté ou autre n’est disponible chez eux et les malades sont alors licenciés sans la moindre indemnité », écrit Peter Mertens.

Ce matin, au Parlement, la discussion du projet de loi sur les visites domiciliaires a de nouveau été ajournée. Les tensions au sein du gouvernement, où ce sont surtout le CD&V et le MR qui s’opposent au projet du secrétaire d’État Theo Francken, en seraient la cause. Le PTB en prend bonne note, mais met en garde contre le fait que quelques amendements ne pourront changer le caractère de la loi.

Contraste fort hier entre le diner à 145 euros au Cercle de Lorraine où Theo Francken était invité et la conférence alternative organisée par Amitié Sans Frontières et d’autres organisations de terrain dans un café des Marolles. Des associations que Francken accuse de n’avoir aucune solution mais qu’il a cependant toujours refusé de rencontrer.

« Depuis 10 ans, le nombre de maisons médicales offrant des soins de première ligne est en constante augmentation. Le modèle est un succès et enthousiasme aussi bien les patients que les professionnels de la santé. Et ce, dans un pays où la médecine à l’acte a toujours été considéré comme une pierre angulaire de notre système de santé », explique Sofie Merckx, porte-parole de Médecine pour le Peuple et conseillère communale du PTB à Charleroi dans une carte-blanche parue sur www.levif.be.

Le PTB Zelzate a répondu positivement à l'appel de la plateforme associative « Belfius est à nous » (www.belfiusestanous.be) pour que chaque commune prenne position contre la privatisation de Belfius et pour que Belfius devienne une banque publique.

Le TEC a annoncé l’augmentation du prix de certains billets dans le but de privilégier l’usage de sa carte MOBIB. « Une semaine après qu’une étude montre que 70 % des Wallons ne prennent pas les transports en commun, cette hausse ne va pas les inciter à modifier leurs habitudes », réagit Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB.

Daniel Bacquelaine, le ministre des Pensions (MR), l’a encore rappelé ce lundi 15 janvier : il veut imposer cette année la « pension à points ». Malgré l’opposition répétée des organisations syndicales mais aussi d’autres associations…

« Ceux qui sont contre ma politique sont pour une politique de frontières ouvertes », selon Bart De Wever. « C’est ça ou la régularisation massive », affirme Charles Michel. Comme pour les pensions et tous les dossiers où le gouvernement Michel est en difficulté, c’est le même refrain : les opposants mentent et l’opposition n’a pas d’alternative. Vraiment ?

Fin de l’année dernière, le ministre des Pensions a déposé un avant-projet de loi sur la reconnaissance de certains métiers comme étant « pénibles ». Dans son viseur : les travailleurs du public, mais aussi du privé. Décryptage.

Pages