Belgique

Riet Dhont est la responsable du groupe de travail du PTB « Amitiés sans frontières ». Depuis quatre semaines, elle se rend au Parc Maximilien, en face de l’Office des Etrangers, pour soutenir les réfugiés qui y ont trouvé un abri de fortune. Elle a vu se développer un immense élan de solidarité. Ce sont désormais des milliers de personnes qui apportent leur aide. Riet Dhont veut étendre ce mouvement à toute la Belgique.

« Tout le monde devrait avoir le droit de consulter son médecin généraliste sans argent », explique Sofie Merckx, médecin généraliste et tête de liste pour le PTB à Charleroi.

Des porcs ébouillantés vivants. Un veau écorché alors qu'il est toujours en vie. Des poussins jetés dans un broyeur. Des dizaines de milliers d'animaux qui n'ont jamais vu la lumière du jour... La souffrance animale est très souvent la règle plutôt que l'exception. Les abattoirs et les zoos privés qui enfreignent la loi doivent être sévèrement sanctionnés. Toutefois, des fermetures provisoires ne sont pas une solution au problème. Il faut des mesures structurelles pour mettre un terme à la maltraitance des animaux.

Le député fédéral PTB Marco Van Hees est le seul à avoir formulé des critiques fondamentales sur la politique climatique belge au Parlement. Pour les autres partis, il s’agit en gros de constater que la maison est en feu, et de proposer de baisser le chauffage. Le PTB, au contraire, demande une politique ambitieuse et radicale pour le climat, à la hauteur de l’enjeu.

Plusieurs agressions contre des accompagnateurs de train ont eu lieu ces derniers jours. Ce mercredi 19 septembre, le personnel d’accompagnement de la SNCB organise une action « Post-It » pour protester contre l’augmentation du nombre d’agressions. Car celles-ci ne sont pas une fatalité, et les syndicats proposent des solutions.

Dans son discours à ManiFiesta, le président du PTB, Peter Mertens, a précisé les priorités nationales du parti de gauche pour les élections : la pauvreté et le logement.

De nouveaux témoignages #MeToo secouent le monde artistique et culturel. Plusieurs (ex-) danseuses et performeuses de Troubleyn, la compagnie du chorégraphe anversois Jan Fabre, ont publié une lettre ouverte pour dénoncer la culture de l'abus de pouvoir, de l'intimidation sexuelle et de la terreur psychologique.

Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine affirme que le PTB diffuse des fake news sur la pension à mi-temps. Pour Kim De Witte, spécialiste des pensions du PTB, la pension mi-temps aura un effet négatif sur la pension ultérieure, en comparaison avec le système actuel des emplois de fin de carrière (crédit-temps de fin de carrière ou interruption de carrière).

En 2008, plusieurs banques belges – à commencer par la Fortis de Maurice Lippens – n'échappent à la faillite que grâce à l'intervention de l’État. Les banquiers ont triché, menti, manipulé. Mais ils ne passent pas par la case prison et c'est la population qui casque lorsqu'ils franchissent la case « nouveau départ ». Leur meilleur serviteur aura été le ministre libéral Didier Reynders.

Sous pression du mouvement social, le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) a dû mettre sa pension à points de côté. Mais il ne perd pas le Nord. Pour continuer à s’attaquer à nos pensions, il a un nouveau concept : la pension à mi-temps. Un système qui est censé remplacer les crédits-temps… et qui implique une perte de 70 à 150 euros par mois de pension, évidemment.

Pages