Belgique

Riet Dhont est la responsable du groupe de travail du PTB « Amitiés sans frontières ». Depuis quatre semaines, elle se rend au Parc Maximilien, en face de l’Office des Etrangers, pour soutenir les réfugiés qui y ont trouvé un abri de fortune. Elle a vu se développer un immense élan de solidarité. Ce sont désormais des milliers de personnes qui apportent leur aide. Riet Dhont veut étendre ce mouvement à toute la Belgique.

Donald Trump a obtenu ce qu’il voulait au Sommet de l’OTAN : les alliés européens de l’Otan vont augmenter leurs dépenses militaires plus vite et plus que prévu. Les dirigeants européens peuvent bien faire semblant d’être insensibles aux pressions du président des États-Unis, les faits sont là : ils ont bel et bien réaffirmé leur loyauté envers l’Otan et les États-Unis. Pour le PTB, il faut clairement refuser cette voie et œuvrer à une politique de paix.

Le 14 octobre 2018, le PTB souhaite avancer dans 33 communes du Nord et du Sud du pays afin d’y obtenir des élus qui seront autant de porte-voix des luttes qui se mènent dans les quartiers et qui défendront une ville à la mesure des gens.

Le PTB condamne avec la plus grande fermeté l'agression islamophobe et sexiste d'une rare violence commise à Anderlues. Un rassemblement solidaire a eu lieu à Charleroi ce lundi 9 juillet, alors que le gouvernement fédéral reste silencieux.

Après les journées de forte mobilisation des 29 et 30 juin, le rail belge connaît un nouveau mouvement de grève ces 10 et 11 juillet, à l'appel du Syndicat indépendant des cheminots (SIC). Si, cette fois, elle ne touchera que les conducteurs de train, ces derniers ne sont cependant pas les seuls à être en colère contre la direction de la SNCB. Explications.

Les 11 et 12 juillet, Donald Trump viendra en Belgique pour un sommet de l’Otan. Il demandera à notre pays d’investir davantage dans la défense. Cela alors que les États-Unis durcissent leur politique étrangère et veulent assurer leur domination mondiale par la démonstration de leur force militaire. Le 7 juillet, 2000 personnes sont descendues dans la rue avec un message clair : #TrumpNotWelcome et #MakePeaceGreatAgain. Isabelle Vanbrabant est une des organisatrices.

C'est sous un soleil radieux que 2000 personnes ont défilé ce samedi après-midi dans les rues de Bruxelles. Sous la bannière de « Trump Not Welcome : make peace great again », les manifestants issus des 70 organisations de la plateforme Trump Not Welcome ont profité du passage de Trump à Bruxelles pour envoyer un message clair au président américain et au gouvernement belge : « Pas d’argent pour la guerre ».

Bruno Verlaeckt, le président de la FGTB d'Anvers, a été condamné le vendredi 29 juin dernier comme organisateur d’une « entrave méchante à la circulation » lors de la grève générale du 24 juin 2016. La Ville d’Anvers, le tribunal correctionnel et le procureur ont voulu en faire une question de principe. Le mouvement social au sens large devra également en faire une question de principe pour ne pas faire reculer gravement les droits démocratiques.

Les 8 et 9 septembre, la côte belge accueillera la neuvième édition de ManiFiesta, la Fête de la Solidarité. Au programme : débats, concerts, espace enfants, films, livres, nourriture d’ici et d’ailleurs… Découvrez ici quelques uns des points forts de la programmation.

« L'Enquête nationale du bonheur des Belges » effectuée par le Pr Lieven Annemans (Université de Gand) et l'assureur NN et présentée ce matin à la presse, a révélé certains chiffres préoccupants. Aujourd'hui, près de la moitié des Belges (46%) se sentent seuls. Un constat alarmant qui appelle à agir.

Pages