Articles overview page

Nous avons comparé les programmes et propositions des différents partis concernant 5 mesures concrètes qui reviennent régulièrement dans la lutte pour de vraies pensions. Que pensent les partis de vos pensions ? Qu'ont-ils décidé et voté ?

Ce 28 septembre, le PTB publiait une étude qui montre que, sous le gouvernement Michel, il y a eu un véritable transfert de la poche des travailleurs vers celle des profits. Ce 29 septembre, le MR tente d’y répondre, mais il s’emmêle un peu les pinceaux.

Saut d'index, flexi-jobs, loi salariale... le gouvernement Michel-De Wever a beaucoup fait pour couper dans nos salaires. Une technique payante pour les actionnaires, puisque, en quatre ans, 9 milliards d'euros ont été transférés des salaires vers les profits des entreprises. « Les richesses doivent revenir à celles et ceux qui les ont produites, réagit Raoul Hedebouw. Il est temps d'augmenter les salaires. »

Un ménage belge dépense bien plus pour l’électricité que dans nos pays voisins. C'est ce que révèle une nouvelle étude du PTB, qui lance aussi une pétition pour baisser de la TVA sur l’électricité de 21 % à 6 %. Une mesure urgente, surtout quand on sait qu’avec la crise actuelle, les experts parlent d’une augmentation supplémentaire jusqu'à 150 euros.

Le PTB s'attend à percer dans plusieurs villes et communes. Nous sommes en plein essor. Le PTB se présente dans votre commune ? Votez pour le parti des rebelles au grand cœur.

Aujourd’hui, nous vivons la plus grande crise d'approvisionnement en électricité depuis 10 ans. Cette crise prouve la faillite complète de la libéralisation du secteur, défendue par tous les partis traditionnels ces 20 dernières années. Pour le PTB, ce n'est pas aux consommateurs de payer ces erreurs. Le parti de gauche propose comme mesure d’urgence une baisse immédiate de la TVA sur l’électricité de 21 % à 6 %. Ce 26 septembre, au Parlement, même la ministre Marie-Christine Marghem a dû reconnaître qu’il s’agissait d’une mesure à envisager.

Ce n'est pas le consommateur mais Electrabel et les autres multinationales de l'énergie qui doivent payer pour la crise de l'électricité, explique Tom De Meester, le spécialiste de l'énergie du PTB, qui constate qu'après dix ans de libre marché de l'énergie, « plus le temps avance, plus la situation devient complètement absurde ».

Les parlementaires ne stressent sans doute pas autant que nous à l’idée d’être malades. Et pour cause : eux peuvent garder 100 % de leur (gros) salaire sans limite dans le temps. « Ils ont en effet un régime privilégié. Et, dans le même temps, la majorité attaque les régimes de maladie des fonctionnaires et fait la chasse aux malades de longue durée. C’est un "deux poids, deux mesures" qui est inacceptable, les attaques contre les travailleurs malades doivent cesser » réagit Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB.

L'an dernier, Ryanair a engrangé 1,4 milliard d'euros de bénéfice. Mais, quand le personnel veut boire un peu d'eau, il doit la payer. Le personnel de cabine et les pilotes en ont assez d'être exploités. Cela semblait impossible, mais un mouvement de lutte a finalement a finalement réussi à se former, par-delà les frontières. Et il exige d'être entendu de la direction de Ryanair.

Lors de son entrée en fonctions, le ministre de la Justice Koen Geens avait annoncé qu'il voulait faire souffler un vent nouveau sur la justice. Un de ses chevaux de parade était la réforme des Codes, dont certains datent du temps de Napoléon. Après avoir modifié le Code judiciaire, il s'est attaqué à la réforme du Code pénal.

Pages