Photo Solidaire, Pauline Boninsegna.

Une jeune musulmane agressée à Anderlues : le PTB condamne cette agression raciste et sexiste

Le PTB condamne avec la plus grande fermeté l'agression islamophobe et sexiste d'une rare violence commise à Anderlues. Un rassemblement solidaire a eu lieu à Charleroi ce lundi 9 juillet, alors que le gouvernement fédéral reste silencieux.

Yasmina, une jeune fille de 19 ans qui était sortie en rue pour chercher son chat, s'est fait violemment agresser par deux individus masqués et portant des gants. Ils lui ont arraché son voile, ses vêtements, ont tenté de lui arracher ses sous-vêtements et l'ont scarifiée. Aujourd'hui les auteurs courent toujours.

Le porte-parole du PTB, Raoul Hedebouw a tout de suite réagi : « Dégoûtant ! Révoltante agression raciste à Anderlues envers une jeune femme parce qu'elle portait le voile. Déshabillée et scarifiée... Voilà ou mènent les discours racistes, à la violence raciste. Toutes mes pensées solidaires avec la victime et sa famille. #SayNoToRacism »

Malgré son caractère particulièrement violent, il ne s'agit pas d'un fait isolé. Cet acte islamophobe et sexiste s'inscrit dans un phénomène large et très inquiétant. Yasmina a été violentée parce que femme et parce que musulmane, portant le voile. Une parole raciste s'est libérée dans notre société, notamment à l'encontre des femmes voilées, et cette parole est relayée depuis les hautes sphères de l’État y compris par ceux censés combattre ce phénomène.

Effectivement, un certain discours politique raciste, relayé par certains partis politiques et certaines personnalités politiques qui en ont fait leur business, est évidemment le terreau d'une telle violence. Les discours racistes mènent à la violence raciste. Il est grand temps de prendre la mesure du problème.

Cette agression met aussi en lumière l'urgence de s'attaquer aux violences sexistes dans notre société. Selon le MRAX, depuis début 2018, 20 femmes ont été assassinées en Belgique car elles étaient femmes. Il faut que ça cesse.

Un premier rassemblement a eu lieu sur les marches du Palais de Justice de Bruxelles le vendredi 6 juillet. Une proche de Yasmina a alors lu un message adressé par cette dernière à ceux qui se montrent solidaires : « J'ai toujours cru à une société du vivre ensemble et j'y crois encore. Restons unis. Ne combattons pas la haine par la haine et luttons pour que personne ne vive encore cette ignominie. »

Ce message a été répété lors du rassemblement du 9 juillet à Charleroi, où un message de solidarité a été lancé vers tous ceux qui sont victimes de violence parce qu’ils sont de couleur, confession, origine différente, ainsi qu’à toutes celles qui subissent la violence parce que femmes.

Le message de Yasmina doit nous inspirer. Tous ensemble, luttons contre cette haine, contre le racisme et le sexisme, et contre la politique de division qui les engendre. Luttons ensemble pour une société inclusive et solidaire, où chacun a une place quels que soient son genre, son origine, sa confession, son orientation sexuelle…


 

Étiquettes

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.