Carte des communes se déclarant contre le TTIP (en vert), pour le TTIP (en rouge) ou où une motion est déposée (en jaune) au 5/5/2015 - source : http://jacquesremy.cartodb.com/viz/058e6d42-d204-11e4-b869-0e9d821ea90d/public_map

TTIP : le PTB soutient la suspension et invite le parlement wallon à aller plus loin

Au parlement wallon le PTB soutiendra la résolution de la majorité demandant une suspension des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (TTIP). « Même si nous voulons plutôt un arrêt complet des négociations et que nous avons déposé un amendement dans ce sens, une suspension serait clairement un premier pas dans la bonne direction a expliqué le député wallon PTB Frederic Gillot. Tout ce qui permet d'entraver ces traités de libre-échange et de casse de nos droits sociaux mérite notre appui ».

C'est pourquoi le PTB dépose également aujourd'hui une résolution qui rejette clairement le petit frère du TTIP : le CETA. Un traité de libre-échange avec le Canada pour lequel les négociations sont finies et qui sera soumis dans les mois à venir à signature et ratification. « Les casseroles changent mais à l'intérieur c'est toujours le même ragoût » a expliqué Frederic Gillot.

« L'ADN même de ces traités de libre-échange que sont le TTIP et le CETA est la mise en concurrence, le nivellement par le bas et la dérégulation de toutes les normes sociales, environnementales, sanitaires, culturelles et démocratiques » rappelle Frederic Gillot.

« C'est pourquoi nous avons déposé aujourd'hui même au parlement wallon une résolution pour aller plus loin et rejeter le CETA continue le député du PTB. Avec ce traité, toutes les balises exprimées dans la résolution de la majorité sur le TTIP sont franchies. Même les mécanismes ISDS avec leurs tribunaux privés y sont inclus. Vu ce qui a été voté aujourd'hui, nous pensons qu'une majorité pourra se dégager dans ce sens au parlement wallon » conclut Frederic Gillot.

Télécharger la résolution sur le CETA déposée par le PTB au parlement wallon.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Si ce traité passe, nous signons purement et simplement notre arrêt de mort, la fin de tous droits, exigences, normes européennes, environnementales, sanitaires, etc. ne pourrons être exigés. C'est sans conteste la "pilule" sans lendemain... sans aucun recours !