Articles overview page

Discours de Raoul Hedebouw à la soirée électorale à Liège, qui annonce un élu au fédéral et un élu au parlement wallon. « Ce que les élus du PTB-go! vont apporter, c’est quelque chose de nouveau dans la politique belge. Ils vont, nous allons, faire souffler le vent de la gauche dans les parlements. Être le relais des syndicalistes, du monde associatif, des artistes, des jeunes. »

Le PTB-go ! invite ses membres et sympathisants à suivre ensemble les résultats des élections de ce dimanche 25 mai.

Cristo, 27 ans, est né et a toujours vécu dans la région de Liège. Révolté par un système qui écrase les gens, il s’engage avec les jeunes pour « combattre le fatalisme et le défaitisme ».

Les maisons médicales de Médecine pour le Peuple (MPLP) ont d’ores et déjà voulu remercier tous ses patients qui se sont engagés dans la campagne électorale pour amener des candidats PTB-go! au Parlement. L’un d’entre eux, Rob De Wilde, leur a répondu. Une lettre que MPLP a tenu à partager, avant le rendez-vous du 25 mai dans l’isoloir.

Depuis toujours, les élus et cadres du PTB, tout comme les médecins de Médecine pour le Peuple, vivent avec un salaire moyen d’ouvrier. En 2013, les élus PTB ont d’ailleurs reversé au parti l’intégralité de leurs jetons de présence – Raoul Hedebouw : 5 413,59 euros ; Sofie Merckx : 1 569 euros.

« Le dernier sondage de la campagne confirme que nous sommes en course pour faire une percée importante aux élections dans les trois Régions du pays », affirme Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB-go!

Le 20 mai, la chaîne de télévision anversoise ATV enregistrait son grand débat  entre les têtes de liste d'Anvers. Face aux De Wever, Turtelboom, Dewinter…, le président du PTB a mis des thèmes de gauche au centre du débat.

Raoul Hedebouw : « Notre démocratie est très faible et elle s’affaiblit encore plus en temps de crise. Quand je donne une conférence, je pose toujours la question à la salle : à quel moment vous demande-t-on votre avis sur quelque chose dans votre vie quotidienne ? À quel moment avez-vous le droit de participer à une décision sur des questions de société ? ». C’est un extrait du chapitre du livre Première à gauche, de Raoul Hedebouw consacré à la démocratie. Le porte-parole national du PTB revient aussi sur les lois antiterroristes et le respect de la vie privée, la démocratie syndicale, l’affaire Snowden, le fichage d’1,6 millions de citoyens belges par la Sûreté de l’Etat, l’utilisation commerciale des données par les multinationales, le contrôle de la Commission européenne sur les budgets nationaux, l’accès à la justice… Retrouvez ici les 10 pages en intégralité.

Pour Paul Magnette, président du PS et bourgmestre de Charleroi, seul son parti peut faire barrage à la droite et au « kärscher social ». Et voter pour le PTB-go! au détriment du PS renforcerait donc la droite. Nous avons pris Magnette au mot et passé en revue la politique qu’il mène dans la ville où il est au pouvoir, en la comparant à la vision défendue par le PTB+ dans l’opposition.

Vous avez envie d'en savoir plus sur les candidats et candidates PTB-go! ? Retrouvez ici les listes complètes pour les différents niveaux d'élections dans toute la Belgique, ainsi qu'un petit mot de présentation de chaque candidat(e). 

Pages