Le cessez-le-feu accueilli avec soulagement à Gaza

auteur: 

Riet Dhont

Le mardi 26 août, le Hamas, l’Autorité palestinienne et Israël ont annoncé un cessez-le-feu à durée indéterminée. Israël ferait également certaines concessions en rouvrant un accès à Gaza et en donnant aux pêcheurs palestiniens davantage d’accès à la mer.

Après 51 jours de bombardements – la guerre a débuté le 7 juillet –, les combats ont enfin cessé. Le tribut payé par les Gazaouis est énorme. Plus de 2200 personnes ont été tuées, de dizaines de milliers ont été blessées et autant sont sans logement suite aux bombardements.

Nous espérons que le cessez-le-feu est un premier pas pour stabiliser la situation de la population gazaouie.

L’annonce d’un cessez-le-feu est donc un soulagement pour Gaza. Les Palestiniens se sont massés dans les rues pour manifester leur joie. Il semble qu’Israël ait fait un certain nombre de concessions pour arriver à un accord. Un point d’accès à Gaza sera rouvert, de sorte que la population ne sera plus hermétiquement coupée du monde extérieur. L’accès à l’espace maritime serait également élargi pour la pêche (sic). Nous espérons que le cessez-le-feu est un premier pas pour stabiliser la situation de la population gazaouie et que l’aide nécessaire pourra rapidement arriver dans la bande de Gaza.

Ce cessez-le-feu a cependant un goût amer et la défiance persiste chez les Palestiniens. Israël n’est pas réputé pour son respect des accords. Cela vaut tant pour les résolutions de l’ONU et pour les engagements pris lors de négociations de paix que pour les accords conclus sous la houlette de l’Egypte. Le cessez-le-feu a d’ailleurs été accueilli de manière très critique en Israël. Pour la première fois depuis longtemps, les Palestiniens ont pu, par leur union et leur ténacité, arracher des (petites) concessions à Israël. Ce n’est en effet pas pour rien que le presse israélienne parle de défaite.

Pour arriver à une paix durable qui respecte les droits des Palestiniens, il faut cependant davantage. Qu’Israël ait dû faire des concessions doit nous renforcer dans notre conviction que des concessions plus importantes sont possibles. Et c’est nécessaire, car ce n’est qu’en mettant la pression sur Israël que de nouveaux massacres comme celui de Gaza pourront être évités.

Au cours des derniers mois, d’importantes étapes ont été franchies au plan international pour étendre la solidarité avec le peuple palestinien. Nous avons évoqué précédemment la popularité croissante de la campagne internationale BDS-campagne (Boycott-Désinvestissement-Sanctions) ; et les mobilisations massives de ces derniers mois ont largement montré le soutien à la lutte des Palestiniens pour leurs droits.

Les gouvernements régionaux vont-ils fermer les yeux sur les crimes commis par Israël ou estimeront-ils que cela doit cesser et qu’il faut annuler cette mission économique ?

Entre-temps, il est par ailleurs devenu évident que nos gouvernements régionaux récemment formés ont une importante responsabilité. En décembre, les gouvernements flamand (N-VA, CD&V, Open VLD), wallon (PS, cdH) et bruxellois (PS, cdH, FDF) ont l’intention d’envoyer une mission économique en Israël afin d’étendre leurs relations avec cet Etat. Les gouvernements régionaux sont donc face à un choix. Vont-ils fermer les yeux sur les crimes commis par Israël, qui ont fait des milliers de morts, ou estimeront-ils, comme tant d’autres, que cela doit cesser et qu’il faut annuler cette mission économique afin de contribuer à mettre la pression sur Israël ?

Pour le PTB, une seule réponse est possible. Les gouvernements doivent immédiatement annuler ces missions. Il est inacceptable que les Régions veuillent développer leurs relations avec Israël alors que cet Etat continuer à coloniser et à occuper la Palestine. La pétition lancée par le PTB pour exiger l’annulation de cette mission a déjà récolté plus de 8.000 signatures. Nous comptons sur vous pour contribuer à faire augmenter ce nombre en signant la pétition et en la diffusant.

 

Signez et diffusez la pétition pour l'annulation de la mission économique belge en Israël: http://ptb.be/petition-israel

Envie d'en savoir plus sur la Palestine : www.solidaire.org

 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.