Articles overview page

Hier midi, le ministre wallon de l’Énergie, le libéral Jean-Luc Crucke, a présenté sa solution pour résoudre la bulle du photovoltaïque. « Le système des certificats verts est maintenu et c’est la BNP Paribas Fortis qui va reprendre la dette. » Une double annonce qui pose un double problème pour le PTB.

Quelques jours après les fêtes de Wallonie, le gouvernement wallon se réveillera avec la gueule de bois. La FGTB sera présente dans les rues de Namur le 20 septembre pour contester la réforme que ce gouvernement veut imposer à tout un secteur.

De nouveaux témoignages #MeToo secouent le monde artistique et culturel. Plusieurs (ex-) danseuses et performeuses de Troubleyn, la compagnie du chorégraphe anversois Jan Fabre, ont publié une lettre ouverte pour dénoncer la culture de l'abus de pouvoir, de l'intimidation sexuelle et de la terreur psychologique.

Cette après-midi, dans son discours des fêtes de Wallonie, Willy Borsus s’est étonné d’une « contradiction » wallonne : la pauvreté augmente alors que le chômage diminue. Si cette situation peut surprendre au premier regard, elle en dit surtout long sur la politique du gouvernement MR-CDh. Germain Mugemangango, porte-parole du PTB, réagit.

Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine affirme que le PTB diffuse des fake news sur la pension à mi-temps. Pour Kim De Witte, spécialiste des pensions du PTB, la pension mi-temps aura un effet négatif sur la pension ultérieure, en comparaison avec le système actuel des emplois de fin de carrière (crédit-temps de fin de carrière ou interruption de carrière).

En 2008, plusieurs banques belges – à commencer par la Fortis de Maurice Lippens – n'échappent à la faillite que grâce à l'intervention de l’État. Les banquiers ont triché, menti, manipulé. Mais ils ne passent pas par la case prison et c'est la population qui casque lorsqu'ils franchissent la case « nouveau départ ». Leur meilleur serviteur aura été le ministre libéral Didier Reynders.

Sous pression du mouvement social, le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) a dû mettre sa pension à points de côté. Mais il ne perd pas le Nord. Pour continuer à s’attaquer à nos pensions, il a un nouveau concept : la pension à mi-temps. Un système qui est censé remplacer les crédits-temps… et qui implique une perte de 70 à 150 euros par mois de pension, évidemment.

Consulter le médecin gratuitement ? Ce devrait être le cas partout, estime le PTB. Les maisons médicales constituent le modèle de l'avenir. Le PTB en veut une dans chaque commune du pays.

Frédéric Gillot, député wallon du PTB, a accordé une interview au journal L’Avenir. « J’ai appris quelques locutions latines. Des momentum, des hic et nunc… (rire) C’est aussi révélateur d’une assemblée qui n’est pas sociologiquement “représentative de la société”. » Extrait.

La fin de la législature approchant, le gouvernement Michel veut prouver qu'il n'est pas un gouvernement d'austérité. Il présente ainsi fièrement son « pacte d'investissement », destiné à investir dans la technologie numérique, la mobilité, l'énergie, la sécurité et les soins de santé. Même si le gouvernement qualifie ce pacte d' « ambitieux », ce n'est pas celui-ci qui va faire une grande différence pour la population.

Pages