Photo : Dennis Licht / Flickr

En train et en vélo, Climate Express se rend au sommet climatique de Bonn

Du 6 au 17 novembre 2017, Bonn accueille le nouveau sommet climatique international (COP23). L'état d'avancement de l'Accord de Paris sur le climat de 2015 y sera discuté. Le PTB répondra à l’appel du mouvement climatique Climate Express qui compte sur le « pouvoir des gens » pour mettre sous pression les négociateurs présents à Bonn. #Bonngo

À Paris, 193 pays des Nations unies se sont réunis en 2015 afin de mettre en place les plans climatiques nationaux et de les évaluer régulièrement. Les plans doivent être suffisamment ambitieux pour limiter le réchauffement climatique à maximum 2 degrés par rapport à la période pré-industrielle. En outre, ils ont promis de tendre à limiter ce réchauffement à 1,5 degré, et à mettre un terme rapidement à l'utilisation de carburants fossiles, puisqu'il s'agit d'une cause importante d’émission excessive de CO2.

Davantage d'ambition est absolument nécessaire

Pour le Climate Express, cet Accord de Paris est une étape importante mais, hélas, pas assez ambitieuse et surtout pas assez contraignante. En ce moment, le réchauffement climatique est de 1°C et cela suffit déjà à déséquilibrer les systèmes météorologiques. La Californie a connu ses pires incendies de forêt, alors que le Texas était en train de s'enfoncer sous les flots. Au Groenland, normalement froid et humide, la steppe était en feu, alors que pluies et inondations détruisaient les récoltes au Bangladesh, en Inde et au Népal. Toute cela résulte d'un réchauffement moyen de la planète de 1°C.

Au rythme actuel, la hausse de la température dépassera largement les 3 degrés, au lieu du 1,5 degré convenu.

Et les plans climatiques actuels sont encore loin de changer le cours des choses. L'Allemagne va bien sortir de l'énergie nucléaire, mais elle garde ses mines de lignite ouvertes et elle en exploite même de nouvelles. Certaines de ces mines sont d’ailleurs exploitées à un jet de pierre du lieu où se tiendra le sommet climatique de Bonn ! La Belgique elle non plus n'atteindra très probablement pas les objectifs climatiques minimalistes que l'Europe doit réaliser d’ici 2020. Et, de son côté, le gouvernement américain se retire entièrement de l'Accord climatique de Paris. Entretemps, la république des iles Fidji, qui préside le sommet climatique de Bonn, s’est récemment retrouvée littéralement sous eau.

Pour le PTB, deux ans après la conférence climatique de Paris, beaucoup trop peu est fait au niveau mondial pour réduire les rejets de CO2 et contrer le changement climatique. Au rythme actuel, la hausse de la température dépassera largement les 3 degrés, au lieu du 1,5 degré convenu.

Exactement comme à Paris : la pression doit venir d'en bas

Nombre d'organisations misent donc sur le pouvoir des gens (Power of the people). En Belgique, Climate Express met la pression sur les divers gouvernements, en compagnie de nombreux citoyens engagés et organisations. Ils demandent aux gouvernements : joignez les actes à la parole et menez une politique climatique ambitieuse et juste ! En compagnie d'autres organisations, Climate Express se range aussi derrière les nombreuses actions et mobilisations prévues à l'occasion du sommet de Bonn. En 2015, les actions et mobilisations autour du lieu où se sont tenues les négociations à Paris, ainsi que la pression exercée par les pays du Sud, a permis que l'accord climatique final, bien que non contraignant et pas assez exigeant, soit quand même plus ambitieux qu'il ne l’était initialement. Cette année, le mouvement climatique entend appliquer la même stratégie à Bonn, surtout en vue du prochain important sommet climatique, qui aura lieu à Varsovie en 2018.

Programme du #Bonngo

Le 1er novembre, Climate Express partira de Belgique pour aller à Bonn en vélo. Au départ de Bruxelles ou de Hasselt.

  • 4 novembre : grande marche pour le climat avant le démarrage du sommet

La traditionnelle et majeure manifestation de la société civile se tiendra le samedi avant le début du sommet, dans le but de créer un espace familial ouvert à tous les âges et aptitudes. Certains détails sont encore en cours d’élaboration, mais la principale thématique de la marche sera l’importante dépendance de l’Allemagne au lignite, dépendance qui entraîne une grande injustice. Différents membres allemands du CAN mobilisent les gens pour cette marche.

  •  5 novembre : Halte à l'exploitation du lignite !

Le dimanche précédant le sommet, la campagne allemande « Ende Gelände » bloquera une journée durant l'une des deux gigantesques mines de lignite, située à quelques kilomètres à peine de Bonn.

  • 11 novembre : deuxième grande marche

Une semaine après le début du sommet, une coalition de groupes majoritairement locaux et anticapitalistes organise une seconde marche qui vise à élargir la thématique principale sur laquelle il sera focalisée durant le premier week-end, c’est-à-dire la thématique du charbon, afin d’inclure d’autres questions importantes dans la lutte pour une transformation socio-écologique.

  • Du 2 au 4 novembre : Conference of Youth (Conférence de la jeunesse)

La conférence annuelle de la jeunesse (COY) rassemble des jeunes de partout dans le monde afin d’apprendre tout sur la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), construire des réseaux et se rassembler et rassembler nos efforts pour les prochaines négociations climatiques de l’ONU… Le COY est le sommet principal de la jeunesse.

  • Du 3 au 7 novembre : The People’s Climate Summit (Le sommet climatique des peuples)

Organisé par un large éventail d’organisations de mouvement et de la société civile, le PCS est un « sommet du mouvement » classique, combinant de grands panels le soir (3.-5.11.), des workshops et des espaces ouverts (6.-7.11.), dans le but de créer un espace de convergence pour les divers mouvements de la société civile et pour renforcer l’agenda politique de justice climatique à Bonn.

Vous désirez participer ? Vous trouverez toutes les infos nécessaires sur le site du Climate Express

Étiquettes

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.