50 ans d’occupation de la Palestine : le PTB dépose une résolution demandant des sanctions contre la politique coloniale d’Israël

Le 5 juin 1967, la guerre des Six jours débutait. Depuis, Israël occupe les territoires de Cisjordanie, du Golan et de Jerusalem-Est en bafouant le droit international et les résolutions de l’ONU. « Après un demi-siècle d’occupation, il faut bien constater que la stratégie axée uniquement sur le dialogue n’a amené aucun résultat. Il est temps que cette impunité cesse », déclare Marco Van Hees, parlementaire fédéral du PTB.

Le PTB appelle à mettre fin aux missions économiques en Israël et dépose une nouvelle résolution au Parlement fédéral demandant des sanctions à l’égard de la politique coloniale d’Israël.

« C’est un triste anniversaire que nous fêtons aujourd’hui, celui des 50 ans d’occupation et de colonisation de la Cisjordanie et de Jerusalem-Est, des 70 ans de dépossession, et des 100 ans d’injustice à l’égard du peuple palestinien », déclare Marco Van Hees. Malgré les discours, la colonisation continue d’augmenter. Selon les chiffres de l’ONU, le nombre de colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est est passé de 110 000 à plus de 400 000 entre les accords d’Oslo de 1993 qui prévoyaient l’évacuation des territoires occupés et aujourd’hui. Le peuple palestinien reste opprimé, le droit des réfugiés est complètement nié et il n’y a aucune volonté d’aller dans une direction différente de la part du gouvernement israélien.

Depuis 1948, de nombreuses résolutions de l’ONU ont condamné la politique coloniale et discriminatoire d’Israël et ont appelé à des solutions immédiates, proportionnées et efficaces à son égard. Pourtant, toutes les formes d’intervention internationale et de processus de paix ont échouées.

Pour le PTB, il faut aujourd’hui de réelles sanctions et des moyens pour contraindre Israël à respecter le droit international et les droits fondamentaux des Palestiniens. Le PTB appelle à mettre fin aux missions économiques en Israël et va déposer une résolution au Parlement fédéral pour demander des sanctions contre la politique coloniale d’Israël avec entre autres le boycott des produits issus des colonies, la suspension des accords de coopération avec Israël et la fin des partenariats avec les institutions ou entreprises liées à la colonisation. Le PTB appelle l’ensemble des groupes politiques du Parlement à soutenir l’initiative.

« Nous ne pouvons plus accepter ceux qui renvoient dos à dos Israéliens et Palestiniens ou continuent des incantations concernant un hypothétique processus de paix dont il est évident que le gouvernement israélien ne veut pas », stipule cette résolution qui s’appuie sur la lutte historique contre l’apartheid en Afrique du Sud, ainsi que sur les nombreux appels de la société civile belge et internationale dans ce sens.

« Ces mesures devront être maintenues jusqu’à ce qu’Israël honore ses obligations de reconnaître le droit inaliénable du peuple palestinien à l’autodétermination et se conforme entièrement au droit international », conclut Marco Van Hees.

Étiquettes

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.