Actualités

Dans l’hôpital Al Awda à Gaza, la situation devient de plus en plus difficile. Il s’agit du seul hôpital du nord de la bande de Gaza équipé d’une maternité. Le nombre de blessés augmente sans cesse, et la pression sur l’hôpital se fait de plus en plus forte. Médecine pour le Tiers Monde (M3M) a lancé une campagne de soutien.

On sait de plus en plus précisément vers où ira notre futur gouvernement fédéral de la casse sociale. Cette semaine, les différents journaux ont publié un aperçu des mesures et propositions qui sont sur la table des négociations. Cet aperçu nous confirme que nous devrons nous préparer à résister et à passer à l’action. Peter Mertens, président du PTB, a lancé sur sa page Facebook un appel à la résistance sociale.

Ce matin, la PTB avait invité la presse pour la présentation de sa pétition en vue d’annuler l’envoi de missions économiques en Israël. Bref, « Assez de paroles creuses. Il est temps de passer aux actes ». La pétition s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale BDS (boycott, désinvestissement, sanctions).

Mercredi 6 août, on apprenait que les négociateurs de la coalition kamikaze (MR, Open VLD, N-VA, CD&V) pour le gouvernement fédéral entendaient aborder une discussion particulièrement importante : la privatisation des services publics. Ce grand dada des libéraux de tous bords risque donc de frapper, bien qu’il s’agisse d’une opération tout sauf bénéfique pour la collectivité.

L’accord conclu la semaine dernière entre la N-VA, le CD&V et l’Open VLD opte pour des économies et réformes sévères qui coûteront plusieurs milliers d’euros à chaque famille. Plus détaillé que les accords wallons et bruxellois, il donne un avant-goût de ce que pourrait être l’accord fédéral que concocte la coalition « suédoise ». Syndicats, étudiants, associations environnementales, culturelles, et de lutte contre la pauvreté portent dessus un regard critique, voire alarmé. 

En réaction immédiate à l’offensive meurtrière menée depuis le 8 juillet par Israël contre Gaza, le PTB lance une action de pétition visant à annuler la mission économique organisée par les trois Régions du pays en Israël en décembre de cette année. Les membres du PTB vont arpenter les marchés et les différents rassemblements pour réunir un maximum de signatures. 

800 personnes se sont réunies Place des Martyrs pour rendre un hommage aux victimes de Gaza, tuées par les bombes israéliennes. Cette veillée d’hommage organisée à l’initiative du PTB (Parti du Travail de Belgique) a été un grand moment, riche en témoignages et en émotions, qui a permis d’entendre les nombreuses voix de résistance à la politique israélienne.

La fédération patronale du bâtiment veut revenir à la semaine des 40 heures (contre 38 heures aujourd’hui). Quelle sera l’étape suivante ?

Ce qui s’est déroulé aujourd’hui à Gaza s’inscrit dans la poursuite de la politique de colonisation agressive israélienne. Cette troisième agression militaire de Gaza est un nouveau point culminant dans plus de 60 années de conquête et d’appropriation de territoire, d’intimidation et de terreur à l’encontre du peuple palestinien.

Lors des discussions sur la Déclaration de politique communautaire (DPC) au Parlement de la Communauté française ce vendredi, le PTB a dénoncé les politiques qui vont être menées par la majorité PS-cdH. Des politiques qui vont renforcer les inégalités, privilégier le marché… Encore une fois, la logique du tout à l’austérité est celle choisie par la majorité. Contre toute logique.

Pages