Actualités

Ces mercredi 22 et jeudi 23 octobre, les enseignants francophones du pays observeront des arrêts de travail d’une heure. Le front commun syndical veut ainsi informer et protester contre les mesures d’austérité du gouvernement Michel-De Wever qui toucheront les enseignants. Au centre de leurs préoccupations : les fins de carrière.

Intervention de Sofie Merckx, conseillère communale PTB lors du Conseil communal de Charleroi ce lundi 20 octobre. « Aujourd’hui, on demande donc aux travailleurs de la ville de payer cette crise ? Il est temps de revoir la copie. »

Le PTB dément l’affirmation selon laquelle il serait à la base des actions de grève spontanée aux chemins de fer à Charleroi, à Liège et à La Louvière. « Le PTB n’organise pas d’actions syndicales », souligne Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB. 

600 travailleurs sont venus assister au Conseil communal de Charleroi ce lundi 20 octobre. La raison de leur colère est l’annonce d’un possible licenciement de 200 à 300 membres du personnel de la commune. A l’appel des trois syndicats, ils ont donc fermement exprimé leurs désaccords avec la politique menée par le bourgmestre et Ministre-président wallon Paul Magnette (PS).

Ce 18 octobre, le nouveau ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) s’est dépêché de minimiser les conséquences de la réforme des pensions. Kim De Witte, spécialiste des pensions du PTB, lui répond dans une étude : « Dans les faits, 60% des femmes et 10% des hommes seront obligés de travailler jusqu’à 67 ans. »

7 000 personnes ont participé à la Protestparade du PTB ce dimanche 19 octobre. Retrouvez le reportage de la RTBf.

7 000 personnes ont participé à la Protestparade du PTB ce dimanche 19 octobre. Retrouvez le reportage d'RTL.

Discours de Line De Witte, porte-parole de Comac, le mouvement de jeunes du PTB, lors de la Protestparade de ce dimanche 19 octobre.

Des infirmières, un train avec des enfants, des personnes déguisées en arbre et une tronçonneuse, un missile géant et des centaines de ballons colorés… Le PTB attendait 3 000 personnes, et c’est plus de 7 000 belges des quatre coins du pays qui ont défilé dans les rues de Bruxelles avec leur inquiétude face aux mesures du gouvernement mais aussi et surtout avec leur colère et leur créativité. Nous avons parcouru une bonne partie de la manifestation, et nous nous sommes arrêtés dans chaque bloc provincial du PTB. 

Discours Peter Mertens à la ProtestParade du 19 octobre 2014.

Pages