Social, authentique et actif : le PTB lance sa campagne électorale

Ces 16 et 17 juin, le PTB lance sa campagne électorale en vue des élections communales. De Liège à Anvers en passant par Charleroi, Hasselt et Gand, les militants du PTB sont sur les starting blocs…

Une grève pour la sécurité, le bien-être au travail, les trains à l'heure, et nos pensions

La CGSP Cheminots a déposé un préavis de grève les 29 et 30 juin. Un coup de tonnerre dans un ciel bleu ? Pas vraiment. Hausse de productivité, carrières rallongées, austérité... les mesures de la direction et du gouvernement détériorent les conditions de travail. Sans compter les carrières rallongées pour des pensions plus basses. La grève annoncée est un mouvement pour la sécurité des usagers et pour des trains à l'heure.

Trump doit céder face aux protestations contre l'enfermement d'enfants dans des cages

Partout dans le monde, des gens ont exprimé leur indignation face aux images révoltantes de ces enfants enfermés dans des cages. Plus de 2300 enfants de réfugiés – la plupart originaires du Guatemala…

Le gouvernement tente de bâillonner les gardiens de prison

L'importante volonté de faire grève parmi les gardiens de prison est un symptôme de l'état de nos prisons en Belgique. En faisant grève, les agents pénitentiaires veulent dénoncer les conditions…

Pension à points : la mobilisation réussit à faire reculer le gouvernement

On entend parfois dire que « cela ne sert à rien de se mobiliser car le gouvernement n’écoute de toutes façons pas ». Et c’est vrai qu’il préfère écouter les quelques voix de l’élite plutôt que celle…

Dossiers

Campagne

Opinion Peter Mertens

Perdre son emploi ou toucher moins d'indemnité : le faux choix proposé par le gouvernement aux malades de longue durée

Depuis 2017, les malades de longue durée sont activés via ce qu'on appelle une « procédure de réintégration ». Mais, dans 70 % des cas, le patron dit qu'il n'y a ni travail adapté ni autre travail disponible et le travailleur malade est licencié sans la moindre indemnité. Ce mardi 22 mai, le Conseil des ministres a décidé que les travailleurs malades qui collaborent insuffisamment à cette procédure de licenciement pourront perdre de 5 à 10 % de leur indemnité de maladie. Les sanctions possibles pour les patrons qui ne procurent pas un travail adapté ou un autre travail sont quasiment supprimées.

PTB Shop

Find PTB on TwitterFind PTB on FacebookFind PTB on Google+Find PTB on YouTubePTB RSS feed