L’industrie de la viande fait du profit avec la m… dans nos assiettes

Le scandale Veviba a fait réagir Raoul Hedebouw, député et porte-parole du PTB, cette semaine au Parlement. Dans son viseur : le ministre de l’Agriculture Denis Ducarme (MR), le patron de l’Afsca Herman Dierickx, et les géants de l’agro-alimentaire qui tirent les ficelles.
« Vous êtes payés pour qu'on n’ait pas de la merde dans nos assiettes. Aujourd'hui nous devons quand même constater que c'est le cas. » Ce lundi 12 mars, au Parlement, le député du PTB Raoul Hedebouw a interpellé Denis Ducarme et Herman Dierickx lors de la Commission santé réunie à l’occasion du scandale alimentaire Veviba. Veviba est une entreprise d’abattage de Bastogne qui a vendu de la viande avariée.

Demander au consommateur d'accepter passivement la viande avariée dans son assiette est inacceptable

Veviba a même essayé de vendre de la viande congelée depuis… 17 ans. Raoul Hedebouw revient sur cette affaire et la Commission qui a suivi : « Je n'en croyais pas mes oreilles. Comme dans le cas de la crise Fipronil, le ministre est venu nous dire au Parlement "on n’y peut rien, on ne peut éviter cela". Ils demandent donc au consommateur d'accepter passivement qu'il ait de la viande avariée dans son assiette ! Ce n'est pas acceptable. J'ai surtout dans cette commission voulu pointer du doigt les causes profondes de cette situation : la recherche de bénéfices dans le secteur de la viande, au détriment de la santé des gens. 200 millions de chiffres d'affaire, »

Veviba fait partie du groupe Verbist qui fait 880 000 euros de bénéfices. Mais c’est aussi l’Afsca, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaine alimentaire, qui est visée dans ce scandale : « L'erreur fondamentale de l'Afsca est d'accompagner ce processus de concentration capitaliste. Tant que l'Afsca croira en l'efficacité des auto-contrôles de ces entreprises capitalistes, on n’avancera pas d'un iota. Ces entreprises ne réfléchissent qu'à une seule chose : faire du profit. Et nous vendre de la merde, ça permet de faire de plus de profits. »

Défendre les consommateurs et les petits producteurs

Les droits de l'Homme s'arrêtent aux portes des entreprises en Belgique. 

« Je suis aussi revenu sur les témoignages de tous ces travailleurs de l'intérieur de l'entreprise qui ont témoigné des pratiques scandaleuses (viande pourrie au sol, nouvelle étiquette falsifiée, ...) chez le groupe Verbist. Le directeur de l'Afsca a déploré qu'il n'avait pas eu accès à ces informations et témoignage avant. Il ferait mieux d'analyser pourquoi ces travailleurs n'ont pas osé le faire. Et la raison, c'est qu'ils ont peur de s'exprimer. Les droits de l'Homme s'arrêtent aux portes des entreprises en Belgique. Ce débat doit se mener d’urgence, non seulement pour la qualité de ce que nous mangeons. mais aussi pour tous ces (petits) producteurs bovins qui vont faire les frais de ces pratiques scandaleuses de ces multinationales de la viande », a continué le député fédéral du PTB.

Ce jeudi 15 mars, Raoul Hedebouw (PTB) est de nouveau intervenu au Parlement, en séance plénière cette fois : « Dans un pays comme la Belgique, la production de viande de plus en plus grande est concentrée dans une petite partie du monde économique. 30 % du marché fait partie d'un seul groupe, fusion après fusion. Et la logique de ce groupe est : profit, profit, profit. Et dans ce cadre, le centre de gravité de nos contrôles est mis sur l'autocontrôle. » 

Étiquettes

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

Pour ce gouvernement le monde financier de la viande ce sont des courageux des gens bien.Mais les travailleurs ce sont des paresseux manque de courage de volonté ne contribue pas beaucoup pour la Belgique.
Après ça, on viendrait encore nous dire que tout est bon dans le cochon ... En tout cas, les porcs ne sont pas toujours ceux que l'on croit ... Il est vraiment temps que le peuple cesse de se comporter comme des veaux et des moutons envoyés à l'abattoir ...
Il est un autre problème fondamental : comment se fait-il qu'un petit pays à forte densité démographique arrive à exporter de la viande ? Réponse : en important du soya OGM d'Amérique du Sud dans des élevages en stabulation (bœufs qui ne voient jamais d'herbe). Ce qui amène une autre question, comment dans un pays où la main d'œuvre est soi disant aussi onéreuse , parvient-on à vendre à des prix compétitifs ?
Les animaux ne sont pas "de la nourriture" ! A force de les appeler "viande", vous en oubliez qu'ils sont faits des mêmes cellules que vous et souffrent atrocement des traitements inhumains que vous leur infligez, juste pour les avoir dans votre assiette. Que les mangeurs de viande y perdent leur santé n'est que justice. "Qui tue mal mange mal". Soyez végétarien !
Il est plus en plus difficile de trouver des aliments sains, le ministre Ducarme sort de sa boite en accusant les contrôles alimentaires, mais depuis belle lurette on connait les pesticides, les viandes bourrées d'antibiotiques, les usines à fabriquer les vaches, les poulets, les abattoirs. Et depuis bien longtemps le M.R parti de Ducarme fait partie desdivers gouvernements au pouvoir avec le P.S, le C.D.H c'est à dire les partis traditionnels, hors le M.R doit se faire pardonner son alliance avec la N.V.A. Autre chose on connait les progrès énormes de la médecine notamment sur les cancers hors il faut bien reconnaitre que cette maladie augmente d'année en année. Question: est ce dû aux saletés que l'ont vous fait avaler jours après jours. Et bizarrement le ministre de l'agriculture n'en savait rien.
pour le cancer oui s et du en partie au saloperies que l on vend en boucheries et grande surface ha oui on vous dit s et sain ben oui mon oeil une étiquette se laisse faire ne l oublier pas , de toute façon il en save jamais rien ha mon s et pas moi s et lui et l autre ha moi mon , il son au courant de tous mais ne fond rien si mettre le fric dans leur poche sa il save faire , mais essayer de faire quelque chose sa il save pas , quand je vois ducarne il me donne des boutons partout meme pas capable de faire quelque chose , moi une chose je vais chercher mas viande chez un agriculteur dont j ai confiance en se qui donne au bette et la on peut dire s et du bio , et de plus je cultive mon jardin sans pesticide s et tés rare que j achette des legume au super marcher , fait vivre nos agriculteur acheter directement chez eux vous aurez de la meilleur qualiter , et sa le fera vivre au lieu d acheter la bas je sait ou dans des pays de l est et cie