« Elle est où votre légitimité démocratique, Monsieur le Premier Ministre ? »

« Est-ce que vous lisez seulement les textes ? » C’est ce qu’a demandé le député fédéral PTB Raoul Hedebouw aux parlementaires de droite à la Chambre le 26 mai dernier. Il a dû leur expliquer que oui, avec la Loi Peeters « des travailleurs vont devoir bosser 45 heures par semaine. » Et d’ajouter : « Plus de 60 000 personnes sont descendues dans la rue contre cette loi. C’est de cela que vous avez tous peur : vous n'avez pas de base démocratique pour introduire des semaines de travail de 45 heures. »

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

bonjour au moins quelqu'un qui dit la vérité. Ce qu'il faudrait aussi changer c'est la dictature des présidents de parti qui décident de qui sera ministre sans s'occuper des voix données par la population aux différentes personnes qui se présentent. Comment dire alors que ces gens nommés par le président d'un parti nous représentent ?
Bien vu Raoul,il n'y a rien a ajouter,si ce n'est qu 'a rejeter ce gouvernement réactionnaire qui tient à nous(la classe ouvrière) faire revivre comme nos arrière( grands parents) au 19° et début 20° siècle. Bonne lutte...contre ces requins d'extrême droite.
eeeet ? rien ! le clown michel est là pour appliquer les directives de l'UE !!! on ne s'arrête pas au milieu du guet, il faut TOUT mettre par terre, ou faire semblant de lutter - pour rappel : "ils" ont lancé la gendarmerie à cheval contre des grévistes (dont femmes et enfants), ce sont des fascistes : le sang des autres ne leur fait pas peur, et nous ? Geoffrey, communiste
Magnifique intervention face à tous ces nantis de la politique ,il suffit de voir l'enthousiasme du fils de qui se trouvait derrière toi , je devine la tête des autres. Si ton intervention est du populisme dans ce mot il y a la racine du mot peuple et c'est toi qui le défend le mieux avec tes camarades. Proficiat!
De quelle légitimité démocratique parle t-on? Un gouvernement avec une majorité pour laquelle seulement 25% des wallons ont voté pour! Ou bien un parti dont le slogan est "détruisons cette Belgique qui nous coûte tant à nous pauvres Flamands" Mème dans le vaudeville ils n'y ont pas pensé! Surtout ne nous leurrons pas, cette politique est voulue par les partis "traditionnel" dit de "gauche", quand ils reviendrons au pouvoir, ils pourrons dire ce n'est pas nous c'est eux, mais on continuera à l'appliquer la chasse à ces "foutus pauvres de chômeurs, et autres désintégrés sociaux issus des CPAS" et à pressuriser les autres au nom de la sacro sainte compétitivité... @ + je vais gerber en paix tant que cela m'est encore possible....
Enfin un parlementaire qui ose mettre en évidence les problèmes des travailleurs et demandeurs de travail ! Ce monsieur me plait beaucoup il représente bien la classe ouvrière CONSCIENTE de ce qui l'attends !!
Bonsoir, un vrai coup de pied dans la fourmilière... Il est vrai que ce gouvernement est en train de détricoter des décennies d'efforts... Va-t-on retourner comme au XIXè siècle?
Je le crains, si ON les laisses faire alors nous retournerons encore pire, car ça serait plutôt dû temps dès cavernes !!!