« Ce gouvernement est celui des riches, donc aussi des riches fraudeurs ! »

Gros clash au Parlement ! Accusés par le député PTB, Marco Van Hees, de saboter la lutte contre la fraude fiscale, les députés de droite s’emportent et le président de la Chambre tente de le faire taire. Ce qui n’a pas empêché Marco Van Hees de pointer les conflits d’intérêts qui touchent particulièrement Didier Reynders mais aussi les autres partis du gouvernement. « C'est parce que ce gouvernement est le gouvernement des riches qu'il est aussi le gouvernement des riches fraudeurs ! », conclut le député PTB. 

 

Étiquettes

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

ha sa s et bien dit , et s et bien vrais avec tous notre argent qu il nous pompe il en on un fameux paquet , et sa fait des annee sa dur , avec sa on aurait put reboucher les trous du budjet au moins 5 fois , et meme me plus devoir travailler jusque 67 ans , j admire le PTB au moins il ose frapper au point sensible j epere qu il vont continuer a découvrir plein de chose que nos VOLEUR AUX GOUVERNEMENT, surtout le MR ,CD&v, NVA ET AUTRE , nous on prit pendant des année
Il faut revenir point à point sur tout ce qui a été voté sous la législature de Charles Michel. Il y a un vice de fond et de forme sur toute la ligne. Puisque toutes les mesures sont justifiées par l'austérité et que cette austérité est induite par des choix de gouvernance - à savoir ne pas taxer les détenteurs de gros capitaux et leur donner les moyens de ne pas être taxés- il n'y aucune raison d'y donner du crédit. J'aimerais croire que la prochaine mandature ne sera pas reconduite, que la prochaine reviendra sur toutes ces méchantes mesures et fera participer plus significativement les détenteurs de gros capitaux au financement de l'Etat . A regret, il s'avère difficile de croire à un changement sans violence...
Please, keep singing for us, so small angry birds...