Gwendolyn Rutten

Le Conseil des ministres a aujourd’hui reconfirmé sa réforme des pensions pour les chômeurs de plus de 50 ans. « Nous voulons récompenser les gens qui travaillent », se défend le Premier ministre Charles Michel. Pour la présidente de l’Open Vld Gwendolyn Rutten, « personne ne sera perdant, avec ce gouvernement, vous allez toucher plus de pension ». « Il semble que le Premier ministre, le président de l’Open Vld et le ministre des Pensions souffrent d’amnésie collective », répond le président du PTB Peter Mertens.

Gwendolyn Rutten (Open Vld) et Jean-Claude Marcourt (PS) se sont récemment prononcés pour une privatisation des intercommunales. Pour le PTB, « la privatisation ne va pas pousser les intercommunales à être gérées de façon plus démocratique, éthique, au service des citoyens et des communes mais va simplement permettre la privatisation de la corruption ».

Le marché du travail devient un carrousel infernal qui doit tourner toujours plus vite par des contrats flexibles. Chacun sait ce qui va se passer : plus vite on va faire tourner le carrousel, plus il y a de personnes qui vont en tomber. « Comment peut-on vendre cela comme un monde enchanté ? » s’interroge Peter Mertens, le président du PTB, dans une lettre ouverte à Gwendolyn Rutten, la présidente de l'Open Vld.