Agriculture

Quand le profit et la concurrence ont la priorité sur la sécurité alimentaire, cela provoque fraude et manipulation. C’est ce que révèle le scandale autour de l’entreprise de viande Veviba.  Désirons-nous une politique alimentaire qui respecte l’être humain, les animaux et la nature ou une économie alimentaire qui réalise le plus de profit possible ?

Une étude allemande relevée le 8 août par le PTB montre comment le gouvernement et l’Afsca ont tenté de minimiser l’importance du scandale du Fipronil. Une affaire qui révèle à la fois le cynisme d’un gouvernement qui fait passer le dogme néolibéral avant la santé publique et les dérives d’une agro-industrie qui cherche le profit maximum en se moquant des règles sanitaires.