Marco Van Hees

Après les 6 députés régionaux, c’est au tour des deux députés fédéraux du PTB, Raoul Hedebouw et Marco Van Hees, de prêter serment au Parlement le jeudi 19 juin.

Pour sa 8ème édition, le Top 50 des entreprises qui ne paient pas ou peu d’impôt, établi par le service d’études du PTB, montre la continuité de la politique des gouvernements successifs. Et malgré la réforme de l’impôt des sociétés, les grandes entreprises continueront à bénéficier de la générosité du gouvernement fédéral…

Le front commun syndical du SPF Finances a organisé une action de sensibilisation devant le bâtiment situé près de la gare du Nord, le North Galaxy, ce matin. Les syndicats protestaient contre la suppression de postes et de moyens pour lutter contre la grande fraude fiscale.

Une commission d'enquête parlementaire sur le scandale fiscal des Panama Papers va être mise sur pied... sans le PTB ? Pourtant, depuis des années, le député PTB et expert fiscal Marco Van Hees dénonce toutes les stratégies d’évitement de l’impôt, le recours aux paradis fiscaux et le rôle très trouble des banques.

Le journaliste Ludwig Verduyn a rendu « sa » liste des 500 Belges les plus fortunés. Ce classement, que le journaliste fait depuis 15 ans, est intéressant à plusieurs titres. Mais il montre surtout que « si on ne taxait que les 25 familles les plus riches de Belgique, on aurait de quoi augmenter de 115 euros la pension de 1,9 millions de pensionnés », réagit Marco Van Hees, député fédéral PTB.

La taxe carats – ou « régime diamant » – telle qu’elle ressort du projet de loi-programme est un impôt fait sur mesure pour le secteur diamantaire, source de discriminations et de fraude, analyse le député PTB Marco Van Hees : il nous ramène à l’époque de l’Ancien Régime, avant que la Révolution française n’abolissent les privilèges fiscaux.

Le PTB a pris connaissance de l’évaluation de la loi sur la transaction financière établi par le service de la politique pénale du bureau du procureur général, révélée hier par Jan Nolf, observateur de la justice, sur le site de knack.be (à lire ici).

Marco Van Hees est l'un des deux premiers députés PTB à avoir investi le Parlement fédéral. Son dada? La fiscalité - et la fortune.

Ce jeudi 3 avril à la Chambre, le futur de l’armée belge était au menu des discussions. Pour le parlementaire Marco Van Hees (PTB), « l’avenir de la Défense est l’attaque ». Extraits des échanges.

Comment le Premier ministre Michel peut-il concilier les violentes attaques des partis de la majorité envers les syndicats et le droit de grève, et ses discours de paix et de concertation sociales ? C’est ce qu’a demandé le député fédéral PTB Marco Van Hees (PTB) au chef du gouvernement, en commission  de l’Intérieur ce mardi 24 février.

Pages