Simon De Beer

 
 

« Le moment décisif dans la modernisation des entreprises comme bpost [...] s’est produit quand elles ont eu la possibilité de pouvoir recruter des contractuels et pas nécessairement des statutaires », a expliqué Marc Descheemaeker, ex-CEO de la SNCB et membre de la N-VA. Par « modernisation », entendez privatisation…

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi passé un nouveau projet de loi sur les services postaux. Tout droit sorti des tiroirs de la Commission européenne, ce projet revoit à la baisse les conditions d'accès au marché postal belge pour les entreprises privées. Ce qui entraînera une diminution de la qualité du service et menacera directement la survie financière de notre service postal public.

Bpost délocalise 200 emplois dans l’informatique en Inde. Selon Nico Cools, manager au sein de l’entreprise postale, l’objectif est essentiellement de diminuer les coûts. Bpost est pourtant très rentable et la direction ne se gène d’ailleurs pas pour se servir dans la caisse…

Gagner 1 743 euros brut en fin de carrière est « très correct ». C'est ce qu'a déclaré le ministre Alexander De Croo (Open VLD), qui gagne 19 000 euros par mois, à propos du salaire des postiers auxiliaires. Par contre, ce même De Croo trouve insuffisant le salaire du CEO de bpost (39 000 euros par mois en 2014). Il vient en effet de modifier la loi de sorte que ce salaire puisse de nouveau atteindre un million d'euros par an.