Taxe Caïman

« Le gouvernement Michel-De Wever a beau en nier l'impact social, son ajustement budgétaire poursuit bel et bien la politique d'austérité, notamment en transférant une partie de cette austérité aux Régions. Mais aussi en grevant plus encore les dépenses sociales et publiques fédérales », dénonce Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB.

Les récentes fuites dans la presse sur le projet de loi que prépare le ministre des Finances quant à la Taxe Caïman inquiètent le PTB. « Jusqu'ici, cette taxe semblait inutile pour lutter contre la grande fraude fiscale, indique le député Marco Van Hees. Elle pourrait bien s'avérer… nuisible. » Cette taxe risque en effet d'être en réalité une amnistie fiscale anticipée.