Anne Delespaul

 

Depuis le mois d’août, Médecine pour le Peuple (MPLP) mène une campagne de solidarité pour soutenir des centres de santé en Grèce. Début septembre, des collaborateurs de MPLP se sont rendus à Athènes pour y rencontrer des médecins, des bénévoles et des patients qui, tous, sont frappés par la crise, mais refusent de se laisser abattre.

Une nouvelle étude exclusive du PTB et de Médecine pour le Peuple montre que le modèle Kiwi pourrait assurer aux patients la gratuité de certains médicaments tout en faisant économiser des millions à notre assurance maladie. En appliquant le modèle Kiwi du PTB sur 100 médicaments, tout simplement.  

Ce 7 décembre, le PTB a introduit une proposition de loi pour, via le modèle Kiwi, faire baisser considérablement le prix des médicaments et instaurer en la matière une politique plus efficace, ciblée et accessible à tous. Le PTB publie également son étude exclusive sur le top 100 des médicaments dont le prix baisserait grâce au modèle Kiwi.

Les mesures budgétaires 2018 dans le secteur des soins de santé viennent d’être annoncées. 187 millions seraient l’effort demandé au secteur pharmaceutique. Le patient devra débourser plus sur les médicaments s’il se voit prescrire par son médecin certains conditionnements et marques. Prenons à la loupe la politique des médicaments proposé par Madame De Block depuis 2015. Au lieu d’être étayée scientifiquement et accessible au patient, la politique des médicaments de Maggie De Block est surtout taillée à l’aune du profit de Big Pharma.

Médecine pour le Peuple (MPLP) et le PTB soutiennent les étudiants de médecine qui dénoncent le manque de numéros INAMI, nécessaires pour pouvoir exercer le métier. Les médecins de MPLP vivent la pénurie de médecins sur le terrain quotidiennement et trouvent dès lors incroyable qu’on empêche les nouveaux diplômés en médecine d’exercer leur métier.