#larésistancesociale

Les premières grandes mesures du gouvernement ont été « concertées » avec les syndicats. Résultat ? Un nouveau passage en force du gouvernement. Les syndicats restent unis.

Le PTB organise une tournée de #larésistancesociale, 10 soirées à propos du mouvement contre les mesures du gouvernement avec entre autres, Peter Mertens et Raoul Hedebouw, mais également de nombreuses personnalités syndicales et des secteurs culturel et associatif. Retrouvez ici toutes les dates, le programme et les infos pratiques.

Ce lundi 1er décembre, Solidaire a fait le tour des piquets de grève à Liège. Partout, des piquets bigarrés, un front commun évident. Partout, des grévistes courageux et soutenus qui ont bravé le froid. Partout, des têtes hautes qui ont montré leur désaccord avec une politique d’austérité, qui ont défendu un emploi décent, un avenir pour les jeunes, des services publics forts, une société solidaire. Partout prêts à continuer le combat ? « Oufti ! Ça oui ! »

Les trains étaient à l'arrêt depuis la veille, les bus des TEC sont restés au dépôt, la plupart des grandes surfaces commerciales sont restées fermées, les piquets de grève étaient devant toutes les administrations locales, provinciales et régionales… Ce lundi 1er décembre, Namur était en grève. Et cela se voyait !

« Le succès de la journée de grève en Flandre-Orientale est un signal clair, déclare Tom De Meester, président du PTB Flandre-Orientale. Aujourd’hui, des actions ont été menées dans plus de 500 entreprises de la province. Le gouvernement doit bien réaliser que le mouvement grandit. Les gens n’acceptent pas ce plan d’économies et ils veulent continuer jusqu’au retrait de ces mesures. »

« Cette deuxième journée d’action syndicale est incontestablement un grand succès : après Anvers, le Limbourg, le Hainaut et le Luxembourg, ce sont les provinces de Flandre occidentale et orientale, de Liège et de Namur qui ont confirmé que l’opposition au gouvernement s’exprime dans tout le pays. Et cela, dans la solidarité par-delà la frontière linguistique, à l’image du bus de syndicalistes limbourgeois venus soutenir les travailleurs en grève en province de Namur », a réagi Peter Mertens, président du PTB.

Ce matin, douze groupes de militants du PTB, qui soutient totalement la résistance sociale contre la politique de droite du gouvernement, se sont rendus à plus de 80 piquets de grève aux entreprises et à des carrefours dans les différentes régions de Flandre-Occidentale. La grève est bien suivie, et la détermination est grande.

Aux quatre coins de la province de Liège, depuis ce matin, l’économie est véritablement à l'arrêt. De très nombreux piquets sont dressés devant beaucoup beaucoup d'entreprises, de grandes surfaces, dans les zonings, devant les écoles et devant plusieurs administrations. L'aéroport de Bierset  est totalement à l'arrêt.

Les militants du PTB, accompagnés du député fédéral hennuyer du PTB Marco Van Hees, sont allés soutenir les travailleurs et délégués aux différents piquets de la Région namuroise. « Dans une première tournée de solidarité, on constate que, dans la région namuroise, le mouvement est bien plus large que d'habitude », note Thierry Warmoes, président du PTB namurois.

Pages