#larésistancesociale

Les pensions belges sont faibles. « De 11 à 43% plus faibles que les pays voisins », conclut une étude du PTB consultable ici. Jean Hindriks (Itinera) s’est dit sceptique. Kim De Witte, auteur de l’étude du PTB et spécialiste des pensions, lui répond. Point par point.

Le similicuir présente l'aspect du cuir, mais est loin d'en avoir les propriétés. Il est va de même en matière de taxation du capital : pour ne pas imposer les grandes fortunes, comme le souhaite 85 % de la population, le gouvernement Michel, à l'instar de son prédécesseur, invente des « similitaxes sur le capital » qui ne rapportent pratiquement rien, voire sont contre-productives. En voici quatre spécimens…  et leurs vices cachés.

« Les ministres se mettent aujourd’hui autour de la table pour décider seuls d’augmenter l’âge de la pension. Ils veulent faire passer en force cette mesure inacceptable pour une très grande majorité des Belges et ils osent prétendre que c’est pour permettre la concertation sociale. On est vraiment face à une imposture », déclare Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB.

En cette semaine de résistance sociale, après la réussite de la Grande Parade de dimanche, les syndicats ont mobilisé, au total, 35 000 personnes contre les mesures des divers gouvernements de notre pays. 35 000 porte-parole syndicaux qui inaugurent le début d’un nouveau printemps social.

Le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) proposait vendredi au conseil des ministres la création d’un Comité national des Pensions. Ce comité donnerait un avis à propos de la future réforme des pensions. En plus de huit représentants des syndicats et huit représentants des employeurs, le comité compterait aussi huit représentants du gouvernement.

Le lendemain de la Grande Parade de Tout Autre Chose et Hart Boven Hard, qui a rassemblé 20 000 personnes, 7 000 manifestants de Bruxelles et des deux Brabants se sont donné rendez-vous à l’appel du front commun syndical. C’est le lancement de la semaine de la résistance sociale, avec des manifestations partout en Belgique.

« Oui, il y a une alternative ! » C’est ce message qui a ouvert la Grande Parade de Tout autre chose et Hart boven Hard. Celle-ci a réuni plus de 20 000 personnes ce dimanche après-midi et a bravé le froid et la pluie. La marche n’était pas seulement grande par son nombre de participants, mais aussi par sa diversité et sa créativité.

Un vent chaud souffle sur l'Europe. Les Irlandais se battent pour le droit à l'eau, drapeaux grecs en main. En Espagne, des dizaines de milliers de personnes manifestent contre l'austérité européenne. Et, à Francfort, des manifestants de 17 pays européens se sont mobilisés contre l'ouverture des tours d'ivoire de la Banque centrale européenne.

Ce matin, Médecine pour le Peuple a lancé sa campagne pour une gratuité des soins de première ligne. Un moyen de rappeler que la Belgique est un des derniers pays européens où la consultation est payante.

« Dimanche, c’est à votre tour de donner un signal pour une société à visage humain. » Peter Mertens, président du PTB, a lancé une invitation à participer à la Grande Parade de Hart Boven Hard et Tout Autre Chose, ce dimanche 29 mars. Une invitation à « rompre le silence »

Pages