Rédaction en ligne

 
 

Beau reportage sur le lancement du nouveau porte-parole francophone du PTB, Germain Mugemangango. L’actuel président du PTB hennuyer remplace Raoul Hedebouw dans cette fonction.

Le PTB monte en puissance ces derniers mois. Cela se traduit par des sondages très encourageants pour le PTB, mais qui le place devant de grands défis. Parmi ses défis, l’importance de diversifier ses porte-parole. Voici donc le nouveau visage francophone du PTB : Germain Mugemangango. 

« Le PTB veut réellement changer les choses en Belgique, pas seulement par les élections mais aussi par un mouvement citoyen, par le fait que les gens puissent s'investir dans les syndicats, dans les associations de terrain, parce qu'on pense

Le 23 mars à la Chambre, le député PTB Raoul Hedebouw a interpellé Charles Michel sur les propos de Theo Francken – qui n’a même pas daigné être présent. Celui-ci avait en effet accusé Médecins Sans Frontières de « traite d’êtres humains » parce qu’ils sauvent des vies en Méditerranée. « Intolérable », a pointé Raoul Hedebouw, qui a demandé à Charles Michel de condamner les propos de Francken, et a dénoncé la N-VA, qui veut faire oublier les scandales dans lesquels elle est mouillée en tapant sur les plus faibles.

De plus en plus d’entreprises importent des travailleurs détachés. Le but ? Éluder les réglementations de travail et de salaire belges. Et saper celles-ci.

C’était une réussite. Samedi 18 mars dernier, pas moins de 130 000 personnes avaient répondu à l’appel de la gauche française à prendre part à la Marche pour la 6e République et la justice sociale. Des membres du PTB et de son mouvement d’étudiants, Comac, y étaient. Voici quelques photos.

« Ils doivent s'en aller », a affirmé le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Théo Francken sur Tweeter à propos des missions de sauvetage de Médecins Sans Frontières en Méditerranée. « Des propos dégoûtants », réagit David Pestieau, le vice-président du PTB.

Voilà le test de nationalité qu'a fait passer Marco Van Hees​, député PTB à Charles Michel : « Monsieur le Premier ministre, vous êtes invité à une réunion où il y a des anciens collabos et où on discute de la fin de la Belgique. Y allez-vous?

Le PTB recherche pour mai 2017 un.e webmaster enthousiaste à l’idée de participer à un projet d’avenir. Nous voulons faire entendre la voix de la gauche conséquente et sociale dans tout débat de société important et voulons encourager encore plus de gens à y contribuer en nous rejoignant. Pour cela, nous voulons développer notre action, tant sur le terrain que sur les médias en ligne.

« Je ne me suis jamais posé la question, tant la réponse me paraissait évidente... avant de découvrir la proposition de loi déposée par Sarah Smeyers, députée N-VA », témoigne Maxime Liradelfo, conseiller communal PTB de Herstal.

Pages