Rédaction en ligne

 
 

Cela fait maintenant un an que le scandale de Nethys et de Publifin a éclaté. Pourtant, malgré les recommandations de la commission d'enquête Publifin, malgré les promesses des partis traditionnels et, surtout, malgré la volonté de changements profonds exprimée par la population, les choses évoluent dans le mauvais sens.

« Nous voulons récompenser le travail », affirme le gouvernement. « Mais les gens qui ont travaillé dur depuis leur 16 ans perdent 100 euros par mois. C’est cela que l’on appelle récompenser le travail ? » réagit Kim De Witte, le spécialiste pensions du PTB. Les personnes qui ont travaillé toute leur vie ont droit à une pension décente. Le gouvernement doit retirer ses mesures injustes.

Le Parti du Travail de Belgique a introduit une proposition de loi en vue de relever les allocations sociales au niveau du seuil de pauvreté européen. À l'occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté du 17 octobre, le PTB entend adresser un signal fort au gouvernement.  

Les membres anversois du sp.a et de Groen ont avalisés ce week-end leur union au sein d'un cartel pour les prochaines élections communales d'Anvers. Ce cartel renforce la nécessité d’avoir un PTB fort dans la première ville de Flandre, pour y offrir une vraie alternative de gauche.

Les négociations en vue d’un nouvel accord social dans les secteurs de la santé, du bien-être et de la culture sont dans une phase décisive. La question est de savoir si, avec ses propositions, le gouvernement flamand répondra ou pas aux besoins du personnel et de la population.

Peter Mertens, président du PTB, était présent à l'émission « De Ochtend » sur Radio 1, où on l'a invité à venir parler du Top 50 des ristournes fiscales dont bénéficient les multinationales publié par le service d’études du PTB. Manifestement, la FEB n'a pas pris ce classement avec le sourire. 

Un récent sondage met le PTB à 25 % à Charleroi, ce qui représente 25 000 personnes qui disent vouloir donner leur voix au parti en 2018. Le principal défi pour la section locale carolo est maintenant de rencontrer ces 25 000 Carolos. Et de les mobiliser pour faire de Charleroi une ville solidaire.

Un récent sondage met le PTB à 28 % sur la Ville de Liège. Il y deviendrait le premier parti. Qu’en pensent son porte-parole national, Raoul Hedebouw et Sophie Lecron, cheffe de groupe au conseil communal de Liège ?

Nous les utilisons tous les jours : quand nous conduisons nos enfants à l’école, pour envoyer un courrier, quand on est malade… Ce sont les services publics, nos services publics.

Pour sa 8ème édition, le Top 50 des entreprises qui ne paient pas ou peu d’impôt, établi par le service d’études du PTB, montre la continuité de la politique des gouvernements successifs. Et malgré la réforme de l’impôt des sociétés, les grandes entreprises continueront à bénéficier de la générosité du gouvernement fédéral…

Pages