Femmes

L’interruption volontaire de grossesse est un droit fondamental de la femme. C'est pourquoi les députés du PTB Marco Van Hees et Raoul Hedebouw introduisent cette semaine une proposition de loi destinée à retirer l'avortement du droit pénal.

Today, May 24, more than 12,000 demonstrators have shown that US president Donald Trump is “Not Welcome” in Brussels. They countered the world vision of the billionaire president with a call for hope, social justice, peace, the defense of the environment, and solidarity in diversity.

Plus de 12 000 manifestants ont accueilli le président des États-Unis Donald Trump à Bruxelles en le déclarant « Not Welcome ». Face à la vision du monde du président milliardaire, ils ont opposé des revendications d’espoir, de justice sociale, de paix, de défense de l’environnement et de solidarité dans la diversité.

« C’est une très mauvaise idée de faire travailler votre épouse », « Vous devez les traiter comme de la merde », « Moi, je les attrape par la chatte »… Ces propos dégradants tenus par Trump durant sa campagne électorale ont commencé à trouver leur traduction en mesures politiques, servies par une idéologie réactionnaire et des intérêts économiques particuliers.

Les centres de planning familial peuvent-ils distribuer la pilule du lendemain aux femmes ? Si cela dépend de la ministre de la Santé Maggie De Block, la réponse est « non ». Le PTB et Marianne, son mouvement de femmes, soutiennent les centres de planning familial dans leur résistance. Et dans leur choix de continuer à délivrer la pilule malgré ces limitations.

La semaine dernière, la Cour européenne de justice a rendu un arrêt stipulant que les entreprises peuvent interdire le port du foulard (parfois appelé à tort « voile ») sur la tête dans des fonctions où l’on est visible par le public. Dans une carte blanche publiée dans le magazine Knack, un nombre important d’organisations de femmes et d’associations se sont indignées de cet arrêt. L’avis de Maartje De Vries, présidente de Marianne, le mouvement de femmes du PTB.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’avortement n’a toujours pas été dépénalisé dans notre pays. Pourtant, les femmes doivent pouvoir décider librement et bénéficier de tous les soins médicaux dont elles ont besoin.

Presque tous les jours, le président américain Donald Trump signe une loi aux conséquences négatives pour le peuple, le climat ou la paix dans le monde. Ses porte-parole, eux, ne craignent pas de présenter au monde des « faits alternatifs » (lisez : mensonges). Voici cinq raisons importantes pour aller manifester le 24 mai prochain contre la venue de Trump
en Belgique.

Le Centre d’Action laïque a récemment dénoncé le fait que des animations sur le droit à l’avortement était réalisé dans les écoles par le Groupe Croissance, dont le but est de décourager la pratique de l’avortement.

« L’inégalité et le machisme sont imprimés dans le tissu même de cette société », selon le président du PTB, Peter Mertens, dans une carte-blanche écrite pour un blog féministe, à l’initiative du Vrouwenraad, coupole flamande d’organisations féministes. « La société a besoin d’un féminisme progressiste, basé sur les 99 %. »

Pages