Elections

D’après le sondage RTBf/La Libre de ce 24 mars, le PTB deviendrait la deuxième force politique au Sud du pays (20,5%), au coude-à-coude avec le PS (20,3%) ; il deviendrait la troisième force politique à Bruxelles ; et en Flandre, il dépasserait le seuil électoral avec 5,5 %. « Un formidable encouragement pour le travail de terrain des 10 000 membres de la gauche conséquente, mais qui nous place devant de grands défis », réagit Peter Mertens, le président du PTB.

Au lieu de s’en prendre à la culture de la cupidité en politique, l’Open Vld et la N-VA veulent relever le seuil électoral pour empêcher le PTB de percer en Flandre. Faites entendre votre voix : envoyez ce mail de protestation à tous les présidents de partis. 

Le parti de droite conservatrice Partido Popular (PP) a remporté les élections législatives espagnoles ce dimanche 26 juin. Le résultat de l’alliance progressiste Unidos Podemos est moins élevé que ce qu’annonçaient les sondages. Un électeur sur cinq a néanmoins voté pour une alternative à l’austérité.

Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB a été interviewé par La Libre Belgique le 26 Mai 2015. «  Depuis les élections du 25 mai, le PTB a le vent en poupe. Le Parti veut continuer à progresser », note le journaliste de La Libre, Stéphane Tassin. Raoul Hedebouw revient également sur le mouvement social qui est désormais conscient de sa capacité de mobilisation. 

Un tremblement de terre : c’est ainsi qu’est qualifié le résultat des élections régionales et municipales de ce 24 mai en Espagne. Le Parti populaire (conservateur), au pouvoir depuis des années, et le PSOE (sociaux-démocrates) encaissent des coups sévères, et les listes d’union de gauche obtiennent de très beaux scores.

Dimanche 25 janvier auront lieu des élections grecques potentiellement historiques. La campagne électorale grecque, une des plus courte de son histoire, vit ses derniers jours. Tout comme le gouvernement sortant de Antonis Samaras. Syriza, le parti de la Gauche radicale, est donné en tête de tous les sondages.

Comment le PTB voit il le rassemblement des forces sociales ? Comment les élus du PTB voient-ils leur rôle dans ce rassemblement des diverses résistances ? Après l'appel du PTB-go!, comment continuer dans cette nouvelle séquence politique qui s'est ouverte depuis le 25 mai ?

Lors des dernières élections, les résultats obtenus par le PTB ont permis l’élection de 2 parlementaires fédéraux, 2 parlementaires wallons et 4 Bruxellois. Cependant, « l’entrée du PTB dans les différents parlements a relevé une série d’obstacles tout à fait antidémocratiques et le fait que les parlementaires sont juges et parties lorsqu’il s’agit de juger des contestations électorales », explique Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB.

« Nous déposons un recours devant le Conseil d’Etat contre la décision du ministre Furlan de refuser au PTB les mandats auxquels il a droit dans les sociétés communales et intercommunales », annonce Frédéric Gillot, député wallon du PTB.

Réaction de Frédéric Gillot (PTB) à la Déclaration de politique régionale (DPR) du gouvernement wallon : « L’annonce de politique régionale présentée par le PS et le cdH nous reste en travers de la gorge.

Pages