Gouvernement

« La lutte contre la grande fraude fiscale et les paradis fiscaux nécessite une lutte sans compromis, avec des mesures claires et ambitieuses. L’exact inverse de ce que fait le gouvernement Michel. » Dixit Marco Van Hees, député fédéral PTB et auteur du plan #BastaPanama. Voici ses propositions.

Ce vendredi 29 avril, en début après-midi, Annemie Turtelboom, la ministre flamande de l’Energie (Open VLD), a annoncé sa démission du gouvernement régional flamand. Cela faisait en effet des mois qu’elle était sous le feu des critiques pour sa « Turteltaxe », cette taxe injuste sur l’électricité qu’elle avait fait adopter.

Ce vendredi soir 29 avril s’est tenu le meeting du PTB « Pas touche aux 38 heures » à la haute école Erasmus à Bruxelles. Plusieurs responsables de syndicats belges et français y ont pris la parole, ainsi que David Pestieau, le vice-président du PTB, dont nous publions ici le discours.

"Les hommes politiques qui touchent 10 000 euros par mois sont de plus en plus hors de la réalité, écrit Peter Mertens, le président du PTB. Ils ne vivent pas dans le monde des très chères factures d'électricité, des conditions de travail pénibles et de l'obligation de travailler plus longtemps. Nous voulons que les revenus des politiciens soient rendus publics. Et limiter leur salaire à un montant maximal ne serait par ailleurs pas une mauvaise chose."

On doit tous travailler plus longtemps. Tous ? Non, des irréductibles parlementaires ont décidé de maintenir leurs privilèges...

Une ville veut faire construire des logements sociaux. Elle fait appel dans ce cas au marché public. Une proposition de loi à ce sujet, basée sur une directive européenne, est discutée au Parlement. Avec cette proposition de loi, « au lieu de combattre le dumping social, le gouvernement le conforte », selon le député PTB Marco Van Hees, qui relaye les critiques des organisations syndicales.

Le PTB réagit avec inquiétude à l’annonce d’un nouveau détournement de fonds à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le dossier des détournements à l’Office wallon des Déchets (OWD) n’est même pas clos que de nouveaux dysfonctionnements viennent au jour. Le centre de cinéma pour lequel travaille le fonctionnaire en question est-il soumis aux mêmes règles comptables que le reste des organismes de la FWB ? Ou bénéficie-t-il d'un statut spécial, comme c'était le cas de l'OWD ?

Après la FGTB hier, c’était au tour de la CSC de descendre dans la rue contre les mesures du gouvernement qui s'attaque à la semaine de 38 heures de travail et à nos pensions. Une manifestation de plus de 8 000 personnes emmenée par de nombreux jeunes. « Dans les semaines et mois qui viennent nous allons continuer le combat. »

Le ministre Jan Jambon a déclaré qu’une « partie significative de la communauté musulmane a dansé à l'occasion des attentats ». Des propos qui font évidemment polémique. Mais n’était-ce pas le but ? Car, en plus de polariser et diviser la société, cette sortie est une grossière tentative d’étouffer le débat socio-économique.

Alors que chaque jour amène son lot de révélations sur le scandale des Panama Papers, aucune commission d’enquête parlementaire n’est encore mise sur pied. Présent en commission Finances ce mardi 12 avril, le député PTB Marco Van Hees dénonce le chouchoutage dont sont l’objet les fraudeurs fiscaux par le gouvernement.

Pages