Gouvernement

Après 25 ans de pouvoir, un an avant les élections, le PS a décidé de refonder son discours. Plus à gauche. Réjouissant, devrait-on dire.

Imaginez : une Loi unique ou un Plan global.

« Il n’y a pas les bons d’un côté, les méchants de l’autre : nous sommes tous dans le même bateau. Il est facile pour l’opposition de marcher avec les syndicats.

Pages