Gouvernement

Raoul Hedebouw sur le plateau des Décodeurs (RTBF) pour réagir au budget du gouvernement : « Il n’y a jamais autant de richesses, et pourtant le gouvernement va chercher dans la poche des gens.

« Ce gouvernement prend pour cible les Belges qui travaillent dur. La N-VA, l'Open VLD, le CD&V et le MR veulent faire travailler ceux-ci jusqu'à 67 ans, alors que cela ne figurait dans le programme électoral d'aucun de ces partis. Maintenant, il veut aussi s'en prendre au temps de travail et veut permettre des semaines de 45 heures et des journées de 9 heures. C'est ce qu'il appelle la "modernisation". Moderne ? Rien n'est moins vrai. C'est une très vieille recette qui nous catapulte très loin en arrière dans le passé. Alors que des dizaines de milliers de jeunes n'ont pas d'emploi, la pression sur ceux qui travaillent ne cesse d'augmenter.

L’annualisation du temps de travail signe-t-elle l’arrêt de mort de la semaine des 38 heures ? On pourra travailler jusqu’à 45 heures. « 48 heures », renchérit le libéral Alexander De Croo. « 50 heures », peut-on lire dans la presse. C’est la surenchère pour la « semaine de travail élastique », néfaste pour notre vie familiale, notre santé et notre portefeuille.

Le gouvernement chouchoute les évadés fiscaux impliqués dans les Panama Papers et veut combler le trou dans son budget en prenant l'argent chez les simples citoyens. Pas d'accord ? Envoyez un mail au ministre des Finances pour qu’il aille chercher l’argent chez les Panama-profiteurs, et pas dans nos poches.

Le lundi 4 avril, les ministres recommençaient les discussions sur le budget, dont le trou s'élève à 2,3 milliards d’euros. Au menu, ô surprise, de nouvelles taxes, ainsi qu’un plan du ministre de l’Emploi Kris Peeters pour réformer (lisez : flexibiliser) le marché du travail. Mais aucune trace de mesures qui iraient chercher l’argent chez les millionnaires et dans leurs grosses entreprises.

Désormais, les nouveaux arrivants dans notre pays devront déclarer qu'ils respecteront les lois, normes et valeurs nationales, comme, entre autres, l'égalité entre homme et femme. Intégrer ces nouveaux venus à notre société est évidemment très important. Mais cette déclaration y contribuera-t-elle ? Ivo Flachet, avocat au PTB, réagit.

L’inflation du mois de mars atteint des sommets : + 2,24 % par rapport au mois de mars de l’année passée. Ce qui coûtait 100 euros l’année passée coute 102,24 euros aujourd’hui. Une situation assez unique en Europe. D’où vient cette augmentation soudaine de l’inflation ? D’une reprise de l’économie ? D’une augmentation de la consommation ? Non. D’une taxation injuste.

La Commission « lutte contre le terrorisme » de la Chambre s’est réunie ce mardi 29 mars. Les ministres de la Justice, Koen Geens (CD&V) et de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA) étaient présents. Le député du PTB Marco Van Hees aussi. S’il ne pouvait voter, il n’a pas rejoint le soutien de tous les autres partis au projet de loi.

Le gouvernement a-t-il fait assez pour garantir la sécurité de la population ? Peter Mertens, le président du PTB, pose 37 questions précises au gouvernement. Parce que, non, ce n’est pas en rejetant toute la faute sur un officier de liaison que nous allons empêcher de nouveaux attentats.

Ibrahim El Bakraoui, le kamikaze de Zaventem, aurait pu être arrêté bien avant les attentats de Bruxelles. Les frères Abdeslam auraient pu être surveillés de près bien avant les attentats de Paris. La politique antiterroriste du gouvernement nous protège-t-elle vraiment du terrorisme ?

Pages