Gouvernement

Lire un rapport de la Commission européenne sur la Belgique n’est pas facile. D’une part, la Commission applaudit des mesures qui font payer les travailleurs, en critiquant souvent que celles-ci n’aillent pas suffisamment loin. D’autre part, elle est parfois obligée de souligner les échecs de certaines politiques libérales.

Ce samedi 1er avril, le journal britannique The Guardian révélait l’implication des F-16 belges dans les bombardements effectués le 17 mars par la coalition occidentale sur Mossoul, en Irak, qui ont tué au moins 140 civils. Le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) balaie les critiques en les taxant de « petits jeux politiques ». Ce lundi 3 mars, le ministre est invité à s’expliquer en Commission spéciale de suivi des missions à l’étranger – à huis clos. Le PTB exige la transparence et un débat public sur le bilan des interventions militaires occidentales auxquelles il s'oppose depuis le départ.

La présence d’un lobbyiste de Big Pharma dans son cabinet influence-t-elle Maggie De Block ? Une analyse du service d’études du PTB montre que, si nous appliquions les prix de onze médicaments hors-brevet en vigueur aux Pays-Bas en Belgique, cela rapporterait 203 millions d’euros. Pourtant, la ministre de la Santé préfère augmenter le prix des médicaments pour les patients.

Dès le 1er avril 2017, on payera plus cher des médicaments indispensables et très fréquemment utilisés ? Il y a moyen de faire autrement. Médecine pour le Peuple et le PTB lancent une nouvelle campagne de cartes contre la hausse du prix de médicaments très utilisés et pour l’introduction du modèle kiwi.

Le gouvernement fédéral est en place depuis octobre 2014. Il s'est distingué par des attaques particulièrement dures contre le monde du travail, tandis qu'il offrait des milliards d'euros au patronat avec des mesures comme le saut d'index ou les baisses de cotisations sociales du tax-shift. Quel est le bilan après un peu plus de deux ans ?

Le 23 mars à la Chambre, le député PTB Raoul Hedebouw a interpellé Charles Michel sur les propos de Theo Francken – qui n’a même pas daigné être présent. Celui-ci avait en effet accusé Médecins Sans Frontières de « traite d’êtres humains » parce qu’ils sauvent des vies en Méditerranée. « Intolérable », a pointé Raoul Hedebouw, qui a demandé à Charles Michel de condamner les propos de Francken, et a dénoncé la N-VA, qui veut faire oublier les scandales dans lesquels elle est mouillée en tapant sur les plus faibles.

« Ils doivent s'en aller », a affirmé le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Théo Francken sur Tweeter à propos des missions de sauvetage de Médecins Sans Frontières en Méditerranée. « Des propos dégoûtants », réagit David Pestieau, le vice-président du PTB.

« “Est-ce que mes enfants seront belges ?” Je ne me suis jamais posé la question, tant la réponse me paraissait évidente... avant de découvrir la proposition de la N-VA qui veut leur faire passer un examen de citoyenneté à 18 ans », s’indigne Maxime, dont l’épouse est indienne. Qu’est-ce qui se cache derrière le projet de la N-VA ?

« Je ne me suis jamais posé la question, tant la réponse me paraissait évidente... avant de découvrir la proposition de loi déposée par Sarah Smeyers, députée N-VA », témoigne Maxime Liradelfo, conseiller communal PTB de Herstal.

L’Institut syndical européen (ETUI) vient de sortir une étude sur les salaires. En Europe, la Belgique fait exception : le pouvoir d’achat est en baisse. Alors que les dividendes versés aux actionnaires battent des records…

Pages