Gouvernement

Dans quel genre de politique de défense désirons-nous engager les nouveaux avions de combat ? Désirons-nous surveiller notre espace aérien ou devons-nous jouer un rôle important dans les interventions militaires ? Et pourquoi la Belgique est l'un des rares pays où des ogives nucléaires américaines sont stockées ? Aucun débat démocratique et transparent n'est possible si nous ne posons pas avant tout ces questions fondamentales.

Depuis le 1er avril 2018, et ce n’est pas un poisson, la majorité des travailleurs malades de longue durée qui reprennent le travail en temps partiel médical ont droit à moins d’indemnités de maladie. Ce sont surtout les travailleurs à bas revenu qui vont souffrir de cette nouvelle mesure.

Une vraie mascarade. Réunie en « urgence » ce 13 avril, la commission Défense du parlement a été le théâtre d’un court-circuitage de haut niveau. Avec une mise en scène qui bafoue toute possibilité de contrôle démocratique, le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) a tenté de faire avaler à tout le monde que ni son parti, ni certains au sein de l’armée, ne roulent pour la multinationale de américaine Lockheed Martin.

« Difficile pour l'heure de se montrer plus précis : les tableaux budgétaires concrétisant cet exercice seront d'abord fournis aux parlementaires », lit-on aujourd'hui dans la presse, suite au contrôle budgétaire conclu vendredi soir par le gouvernement.

En Belgique, les femmes ont en moyenne 34 % de pension en moins que les hommes. Un chiffre consternant, constate Kim De Witte, spécialiste pension du PTB, dans une carte-blanche parue sur Knack.be que nous publions ci-dessous. Il explique qu’il est tout à fait possible de faire autrement, comme le prouvent des exemples à l’étranger.

De Liège à Bruges, en passant par Bruxelles, des milliers de travailleurs des services publics sont en action aujourd’hui. Après avoir repoussé la pension à 67 ans, le gouvernement continue de vouloir casser nos pensions. Mais ces réformes ne passent pas auprès de la population. La preuve encore aujourd’hui avec cette journée d’actions.

Le PTB demande du changement, et rapidement. A commencer par une véritable démocratie du rail et la création d’une structure unique intégrant SNCB et Infrabel. Inefficacité, manque de personnel, structures archaïques, gaspillage, culture de la peur… Un reportage réalisé par la VRT sur la SNCB a ému la Flandre, tant les dysfonctionnements dans le rail étaient mis en lumière.

Le mercredi 14 février était le jour J dans le dossier de l’achat par la Belgique de 34 nouveaux avions de chasse. En effet, tous les fournisseurs devaient alors avoir rendu leur « meilleure offre finale » au gouvernement belge. Nous saurons très bientôt quelle entreprise aura décroché le « contrat du siècle » pour notre armée.

Ce 14 février est le jour J dans le dossier de l’achat par la Belgique de 34 nouveaux avions de chasse. C’est aujourd’hui que tous les fournisseurs doivent rendre leur « meilleure offre finale » au gouvernement belge. Nous saurons très bientôt quelle entreprise aura décroché le « contrat du siècle à plusieurs milliards ».

Depuis le début de l’an dernier, les malades de longue durée sous soumis à la réintégration au marché de l’emploi. « Avec quel résultat ? Dans sept cas sur dix, les employeurs prétendent qu’aucun travail adapté ou autre n’est disponible chez eux et les malades sont alors licenciés sans la moindre indemnité », écrit Peter Mertens.

Pages