Environnement

Le PTB ne veut pas que le coût du Pacte énergétique soit facturé au petit consommateur, et il plaide pour plus d’ambition pour le climat. Pour le PTB, le pacte énergétique est une coquille vide ; ce sont les pouvoirs publics eux-mêmes qui doivent investir dans l’énergie durable et faire diminuer les émissions de CO2 de manière planifiée.

Ce vendredi avant Pâques, 40 écoles ont mené une action pour demander que l'on remédie à la qualité de l'air à l'école, jugée « préoccupante voire mauvaise » par une récente étude nationale de Greenpeace. Or cette question ne fait pas partie des priorités des pouvoirs publics. Le PTB soutient cette revendication et propose un plan en dix points.

Ce samedi 3 février, le président du PTB Peter Mertens est venu présenter les vœux du parti à Charleroi, en compagnie, notamment, de la conseillère communale Sofie Merckx et du porte-parole francophone du PTB Germain Mugemangango. Voici le discours qu'il y a prononcé, où l’on croise Dante, Marx, et des milliers d’anonymes qui font vivre chaque jour la résistance et la solidarité.

Glyphoslate : « Monsanto fonctionne en trichant, en falsifiant des études et en achetant par la corruption des gens dans l’administration et le monde scientifique.

« Dans les parlements, cela palabre et part en queue de boudin alors que le climat, lui, il se réchauffe point barre ».

Du lundi 6 au vendredi 17 novembre, un nouveau sommet climatique international se tiendra à Bonn, en Allemagne. Comac, l’organisation des étudiants du PTB, se mobilise afin d’y exercer une pression d’en bas et « plaider en faveur d’un plan climatique ambitieux et contraignant ». 

Deux  ans après l’Accord de Paris sur le climat, le compte à rebours continue à tourner. Tous les pays sont sensés présenter des plans pour limiter le réchauffement climatique. La ville de Bonn accueillera un nouveau sommet en vue de faire le pont sur l’état d’avancement. Qu’en est-il en Belgique? Et que proposer pour changer radicalement de cap?  

Le PTB met la pression sur le plan pension du gouvernement devant 12 000 personnes. « Renforcez la nouvelle vague sociale, Join the wave ! », a déclaré Peter Mertens dans son discours à ManiFiesta, ce 17 septembre.

On n'avait jamais vu une saison des ouragans aussi violente que cette année, dans l'océan Atlantique. Le 10 septembre, Irma, l'ouragan le plus violent jamais enregistré, a débarqué en Floride après un passage particulièrement dévastateur dans les Caraïbes. À peine deux semaines après Harvey, qui a durement frappé la ville de Houston, au Texas. Aujourd’hui, les Caraïbes se préparent au prochain ouragan, José. Que se passe-t-il ?

L’ouragan Harvey fait rage à Houston, Texas. Alors que le tempête continue à sévir, de plus en plus de gens s’interrogent : cette catastrophe pouvait-elle être évitée ? Est-ce un hasard si, ces dernières années, nous assistons à des phénomènes météorologiques aussi extrêmes ? L’homme et le changement climatique y sont-ils pour quelque chose ? Et les habitants de Houston ne pouvaient-ils être mieux protégés contre une telle catastrophe naturelle ?

Pages