Santé

Une nouvelle étude exclusive du PTB et de Médecine pour le Peuple montre que le modèle Kiwi pourrait assurer aux patients la gratuité de certains médicaments tout en faisant économiser des millions à notre assurance maladie. En appliquant le modèle Kiwi du PTB sur 100 médicaments, tout simplement.  

Ce jeudi 7 décembre, le PTB et Médecine pour le peuple organisent une action impressionnante devant le cabinet de la ministre Maggie De Block : un « Haka Kiwi » géant pour des médicaments accessibles. Venez vous faire entendre avec nous !

La tonnelle installée sur le trottoir d’en face peut être démontée. Le piquet de grève est levé. Après 50 jours de conflit, la lutte des travailleurs du Mistral, une institution d’aide aux personnes handicapées située en région liégeoise, a payé. Le délégué syndical licencié a été réintégré et la directrice a été priée de faire ses cartons. Retour sur cette lutte avec Sandra Delhaye, permanente syndicale du SETCa.

Les mesures budgétaires 2018 dans le secteur des soins de santé viennent d’être annoncées. 187 millions seraient l’effort demandé au secteur pharmaceutique. Le patient devra débourser plus sur les médicaments s’il se voit prescrire par son médecin certains conditionnements et marques. Prenons à la loupe la politique des médicaments proposé par Madame De Block depuis 2015. Au lieu d’être étayée scientifiquement et accessible au patient, la politique des médicaments de Maggie De Block est surtout taillée à l’aune du profit de Big Pharma.

Le 17 octobre est la Journée internationale de lutte contre la pauvreté. L’occasion de rappeler qu’une personne sur huit reporte des soins de santé par manque de moyens. Cela n’empêche pas la ministre de la Santé Maggie De Block de vouloir couper dans les budgets des maisons médicales. Le PTB et Médecine pour le Peuple s’y opposent farouchement et défendent les nécessaires maisons médicales.

Aujourd’hui, le Premier ministre Charles Michel tient son discours de rentrée gouvernementale. Un discours d’ores et déjà perturbé par une journée de réaction syndicale : des milliers de travailleurs étaient en action pour dénoncer la politique du gouvernement. Le gouvernement ne peut pas l’ignorer : ce n’est que la pointe visible d’un iceberg de mécontentement beaucoup plus profond.

Peu de pays reconnaissent le droit à l’avortement comme un droit humain fondamental. Partout dans le monde, le libre choix des femmes à devenir mère ou pas est de plus en plus mis sous pression. Le PTB, son mouvement des femmes Marianne et son mouvement étudiant Comac participeront à la manifestation européenne pour le droit de chaque femme à disposer de son corps.

Les 11 maisons médicales de Médecine pour le Peuple (MPLP) refusent de collaborer à l’audit commandé par la ministre Maggie De Block sur les maisons médicales. « Nous ne collaborons pas à ce qui se résume à un exercice d’austérité arbitraire », s’indigne Sofie Merckx, porte-parole de Médecine pour le Peuple.

La Ministre de la Santé Maggie De Block n’aime pas les maisons médicales. Elle n’en veut pas de nouvelles, et veut couper les ailes aux maisons médicales existantes. Médecine pour le Peuple (MPLP) contre-attaque avec sa nouvelle campagne.

Trois femmes reprennent le flambeau à Médecine pour le Peuple, le réseau de maisons médicales du PTB. Janneke Ronse, la toute nouvelle présidente et les porte-parole Anne Delespaul et Sofie Merckx passent en même temps à la vitesse supérieure.

Pages