Fascisme

Depuis le 18 décembre dernier, l’Autriche a officiellement un nouveau gouvernement. 17 ans après la première coalition « noire-bleue », l’extrême droite y est de nouveau au pouvoir. Mais il n’y a pas eu de vague de protestations comme en 2000, contre le gouvernement avec Haider. Pourquoi ?

Gand, dimanche soir 26 novembre 2017. Des hooligans d’extrême droite défilent dans les rues du centre-ville sans autorisation de la police ou des autorités communales. Ils crient des slogans racistes, font le salut hitlérien, attaquent des passants… Et la police ? Elle les a regardés faire.

Ce dimanche 24 septembre, il n’était pas question de trouver beaucoup d’Allemands enthousiastes qui ont voté pour la continuité. Les deux partis gouvernementaux de la Grande coalition ont payé cash leur politique de pauvreté et d’austérité. Le grand vainqueur est l'extrême droite qui, pour la première fois depuis 1945, entre au Parlement. Dans ce contexte difficile, Die Linke progresse légèrement. Mais y aura-t-il aussi un changement de politique ?

Pour comprendre les causes profondes de la percée du Front national, nous devons toucher aux politiques appliquées par les partis traditionnels en France et en Europe. Nous devons aussi voir pourquoi l’Union européenne est responsable de la montée du FN et comment la remise en cause fondamentale de la politique de l’UE est aussi la seule manière de contrer le FN.

Qui a tué Julien Lahaut, assassiné en 1950? Le CEGES a livré la réponse aujourd’hui au Sénat. Le président du Parti Communiste de Belgique a bien été assassiné à Seraing en 1950 par un réseau anticommuniste financé par des grandes entreprises comme la Société Générale, l’Union minière ou Brufina et lié à la Sûreté de l'Etat.

8 mai 1945: il y a 70 ans, les peuples se libéraient de la tyrannie nazie, mettant fin aux crimes de la croix gammée. Le temps de se souvenir des partisans qui donnèrent leur vie dans la Résistance à la bête immonde. Respect !

Comac, le mouvement de jeunes du PTB, a décidé d'appeler à participer à « l'apéro alternatif spécial Zemmour » et invite tous ceux qui comptaient venir au rassemblement qu'il organisait Place Poelaert à se rendre à cet événement qui aura lieu à midi au café Volle Brol, place du jeu de balle, 28 dans les Marolles.

La venue de Eric Zemmour en Belgique suscite la polémique. Alors que beaucoup tentent de faire de celui-ci une victime de la censure, il est essentiel de revenir sur le fond de sa pensée. Zemmour participe aujourd'hui à une opération de banalisation des idées de droite extrême. Et le voir en Belgique à la tribune des cercles de l'élite n'est pas anodin.

Une enquête menée par les sites antifascistes RésistanceS et AFF/Verzet* démontre que le ministre Jambon a volontairement minimisé son implication dans le Vlaams-Nationale Debatklub (VNDK), un cercle dirigé notamment par des responsables du Vlaams Belang. Il était un des dirigeants de ce club lorsqu'il a invité Jean-Marie Le Pen en 1996.« Quand le ministre Jan Jambon dira enfin la vérité ? » s'interroge Raoul Hedebouw, député PTB.

Le PTB est choqué par les propos tenus par Jan Jambon, nouveau ministre de l'Intérieur (N-VA), minimisant la collaboration de belges avec les nazis et le fait qu'il ait assisté à des commémorations de volontaires fascistes qui sont partis sur le front de l'Est pendant la deuxième guerre mondiale.

Pages