Energie

La maison-mère Engie a pompé 1,6 milliard d'euros dans Electrabel. « Les actionnaires sont en train de totalement vider Electrabel de sa substance, déclare Tom De Meester, le spécialiste de l'énergie du PTB. Mais la facture de plusieurs milliards pour le traitement des déchets nucléaire menace, elle, d'être servie à la population. »

Le PTB ne veut pas que le coût du Pacte énergétique soit facturé au petit consommateur, et il plaide pour plus d’ambition pour le climat. Pour le PTB, le pacte énergétique est une coquille vide ; ce sont les pouvoirs publics eux-mêmes qui doivent investir dans l’énergie durable et faire diminuer les émissions de CO2 de manière planifiée.

Selon Bart De Wever, la sortie du nucléaire pour 2025, prévue depuis 2003, ferait exploser le prix de l'électricité et coûterait très cher aux citoyens. Mais les faits le contredisent : la seule véritable issue est un choix résolu pour les énergies alternatives.

Le gouvernement a soumis un nouveau projet de loi qui bétonne l’augmentation de la TVA sur l’électricité à 21 %. Le PTB a soutenu qu’il fallait revenir à une TVA à 6%. 

« Alors que les ménages et les petites entreprises doivent payer leur énergie de plus en plus cher, Electrabel reçoit cadeau après cadeau du gouvernement », a déclaré ce 2 juin, en séance plénière de la Chambre, le député fédéral PTB Marco Van Hees lors des débats sur la prolongation des centrales nucléaires Doel 1 et 2.

L’énergie coûte cher aux Belges. Mais pas encore assez pour le gouvernement flamand qui a décidé d’ajouter à la facture… un taxe forfaitaire de 100 euros par famille, la « Turteltaxe ». Le PTB a déposé ce matin un recours contre cette taxe non seulement injuste et illogique mais également illégale. Explications.

La Belgique s’est fixée un objectif de 13 % d’énergie renouvelable d’ici 2020. La Wallonie entend y arriver notamment en ouvrant la porte aux certificats verts à une grande centrale biomasse. Cela fait grincer les dents des organisations environnementales et du PTB, qui craint de nouvelles taxes pour la population.

En avez-vous aussi marre de ces vieux réacteurs nucléaires capricieux qui nous coûtent des fortunes ? Dans ce cas, rendez-vous à Anvers le samedi 12 mars prochain pour faire entendre votre mécontentement à propos de l’énergie nucléaire et revendiquer davantage d’énergie renouvelable. Cinq ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, il est temps de passer à un autre système énergétique.

Ce dimanche 28 février, le PTB organisait un rassemblement à Bruxelles pour dire stop à cette fiscalité qui fait payer les travailleurs et offre des cadeaux aux grosses entreprises. Malgré le froid hivernal, 3 000 personnes ont pu ressentir « ce vent chaud de la gauche ».

« Le gouvernement Michel applique le principe de Colbert : “taxons les pauvres, ils sont quand même plus nombreux“. Et il faut bien donner des cadeaux aux plus riches … ». Le ton est donné par Raoul Hedebouw qui propose : « Et si on inversait la logique des taxes injustes ? ».

Pages