België

Quand la commune vous a-t-elle demandé votre avis pour la dernière fois ? Jamais ? Et vous ne trouvez pas cela normal ? Eh bien le PTB non plus. D'ici janvier, le parti de gauche bruxellois demandera l'avis à 10 000 citoyens. Avec une grande enquête pour connaître les priorités des Bruxellois et préparer les mobilisations de demain.

Supprimer les niches fiscales pour réduire le taux de l'impôt des sociétés : c'est ainsi que le gouvernement Michel a vendu sa réforme. Mais la publicité est mensongère : aucune niche n'a été supprimée. Et le prétendu impôt minimum de 7,5 % est un leurre : les multinationales à zéro euro d'impôt, ce n'est pas fini.

A voir : Marco Van Hees soumet le Premier ministre à un choix multiple : « Où est passé l'argent de l'austérité ? En 3 ans, des milliards ont été transférés des poches du monde du travail vers le capital. Allez-vous continuer comme cela, M.

Raoul Hedebouw, le porte-parole du PTB, réagit au JT de la RTBF à la décision du cdH de mettre fin au gouvernement wallon et bruxellois avec le PS : « Où sont le CDH et les autres partis traditionnels quand nous proposons à la Chambre de rendre pu

La montée du PTB dans les sondages était au centre du débat sur RTL-TVI. "Le PTB c'est juste Raoul et il n'a pas de programme?" - "Le PTB ne se limite justement pas à Raoul, c'est un collectif. Celui qui se pose des questions sur le programme du #PTB peut venir sur ptb.be/programme" répond tranchant Germain Mugemangango​ porte-parole francophone du PTB.

Le PTB s’oppose au cumul des mandats et à celui des rémunérations pour les politiciens, comme l’a rappelé Frédéric Gillot, ancien sidérurgiste et député wallon du PTB, lors d’un débat sur le cumul des mandats à la RTBF ce dimanche 27 novembre.

Il n'y aura « aucune limite sur la capacité des États à légiférer », affirment de nombreux dirigeants européens face aux critiques que soulève le TTIP, ce traité de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis en cours de négociations (secrètes). Pourtant, les fuites de plus en plus nombreuses de documents de négociations contredisent ces déclaration, et donnent davantage raison aux nombreux détracteurs du traité.

À l'occasion du vote du Bureau de la Chambre ce 30 juin, Marco Van Hees, député PTB, est intervenu pour revendiquer que le PTB soit reconnu comme un groupe politique à part entière.

La commune de Seraing, par son bourgmestre Alain Mathot (PS) a décidé d'interdire tout affiche électorale.

Raoul Hedebouw, tête de liste PTB-go! à la Chambre en province de Liège pour les élections du 25 mai, était l'invité de Pascal Vrebos sur RTL ce dimanche midi. « Les élus du PTB-go! seront les relais des travailleurs et des mouvements sociaux dans les parlements. Car les promesses électorales des partis traditionnels ont une date de péremption : le 25 mai. » Revoir la vidéo (Images RTL TVI).

Pages