Parlement Wallon

Ce jeudi, le rapport intermédiaire de la Commission Publifin est enfin sorti. Il compte 44 pages d’analyses et de recommandations à mettre en place.

Le gouvernement wallon a annoncé une réforme des aides à l'achat ou à la construction d'une maison. A la place du bonus logement, il y aura désormais le chèque habitat. Une réforme sociale, d'après le gouvernement wallon. Vraiment ?

Les députés PTB au Parlement wallon pourront désormais poser 4 questions d’actualité… par an. C’est ce qu’ont décidé hier les présidents des groupes politiques reconnus. « Après la rigueur budgétaire, nous avons droit à la rigueur démocratique », réagit Frédéric Gillot, député PTB à la Région wallonne.

Réaction de Frédéric Gillot (PTB) à la Déclaration de politique régionale (DPR) du gouvernement wallon : « L’annonce de politique régionale présentée par le PS et le cdH nous reste en travers de la gorge.

C’était au tour des élus du Parlement wallon de s’exprimer sur la Déclaration de politique régionale de la majorité PS-cdH. Et l’occasion pour le PTB, qui y compte deux élus, de dire que « l’austérité en entrée, en plat principal et en dessert », c’est non !

Le Parlement Wallon vient de rejeter le recours de la liste PTB-go! demandant le recomptage des bulletins de vote non-valables de la circonscription de Charleroi (43 non, 32 oui). « Décision ahurissante au regard du rapport issu de la commission de vérification des pouvoirs », s'étonne Frédéric Gillot, député régional PTB-go! nouvellement installé. « Après trois jours de discussion, cette commission a décidé de soutenir notre demande de recomptage.

Double première au Parlement wallon ce mardi matin. D'abord, le PTB faisait son entrée dans l'Assemblée. Et puis, pour la première fois, le Parlement a dû se pencher sur des recours. Ce qui a provoqué des discussions et, surtout, une question de démocratie : la plupart des députés qui devaient se pencher sur ces recours étaient eux-mêmes concernés... Retour sur une prestation de serment... qui n'a pas encore eu lieu.

Frédéric Gillot a 51 ans. Originaire du village de Blegny, près de Liège, cet ouvrier sidérurgiste dispose d’une longue expérience de lutte syndicale. Qui lui sera bien utile au Parlement wallon où il va siéger.