#GoLeft20 : Égalité des droits pour les lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels (LGBT)

Constats

Un. Il y a encore beaucoup de travail à faire contre la discrimination envers les LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels).

Ces dernières années, bien des discriminations envers les LGBT ont été éliminées. Les gens d’un même sexe peuvent se marier et avoir des enfants. Il y a plus d’ouverture désormais. Mais il y a encore du pain sur la planche.

Le coming out, souvent, est encore difficile, chez soi, à l’école, sur le lieu de travail, chez les amis… Il reste bien des préjugés et des discriminations. Les transsexuels les subissent bien plus encore.

 

Deux. Difficultés d’adoption.

Aujourd’hui, la co-mère — la mère non biologique dans un couple lesbien — doit adopter l’enfant pour être aussi légalement sa mère. Cette procédure d’adoption dure au minimum six mois, avec les frais qui y sont liés. Dans l’attente de l’adoption, il existe une grande incertitude juridique pour la co-mère et l’enfant.

Pour les couples LGBT et les personnes transgenres, il est en ce moment impossible d’adopter un enfant venu de l’étranger.

 

Une question fréquemment posée : « les enfants des LGBT n’ont-ils pas besoin d’un père et d’une mère ? » Des études prouvent que les enfants de deux pères ou de deux mères ne diffèrent en rien d’une famille avec un père et une mère. Les enfants avec un parent célibataire ou isolé subiraient des conséquences bien plus négatives.

 

Trois. Manipulation de l’opinion publique et violence à l’égard des LGBT.

Sous l’influence de l’extrême droite, du fanatisme religieux et du conservatisme, les LGBT sont visés. Ce qui débute par des incitations verbales se solde régulièrement par de la violence en rue.

 

La vision du PTB-go!

Nous défendons l’égalité des droits pour tous et demandons le respect envers chaque être humain, quelle que soit son affinité sexuelle ou son identité sexuelle.

Nous voulons une adaptation de la loi de sorte que les parents LGBT puissent reconnaître et déclarer leurs enfants de la même façon que les couples hétérosexuels.

Nous voulons défendre les acquis positifs des LGBT, promouvoir une solidarité chaleureuse et intervenir dans un esprit de collaboration et de dialogue entre tous les groupes. Pour éviter que l’on puisse jouer sur la discrimination mutuelle entre divers groupes, nous préconisons de combattre en même temps le racisme et l’homophobie et, de la sorte, éliminer les tensions entre LGBT et certaines personnes d’origine immigrée.

L’enseignement joue un rôle important pour habituer les jeunes et leur apprendre à faire preuve de respect envers les diverses formes de sexualité.

 

Les propositions du PTB-go!

1. Combattre toute discrimination. Aux divers niveaux de pouvoir, la Belgique doit mettre sur pied une politique coordonnée d’égalité des chances pour les LGBT. Il faut renforcer la loi antidiscrimination en la matière.

 

2. Une éducation sexuelle claire dans l’enseignement, y compris le thème des LGBT. Des campagnes de conscientisation orientées vers la suppression de préjugés, par une attention à la diversité et des interventions décidées contre les agresseurs.

 

3. Libérer suffisamment de moyens financiers au profit du mouvement LGBT, également pour son rôle en tant que centre d’expertise.

 

4. Les co-mères doivent pouvoir reconnaître et déclarer leurs enfants au même titre que les parents hétérosexuels.

 

5. Davantage de recherche est nécessaire sur les conséquences des compositions de famille. Là où il s’avère que les enfants dans certaines situations familiales subissent des désavantages, il faut plus de soutien : psychologique, pédagogique, financier, accueil des enfants…

 

6. Mener des campagnes préventives autour de la violence sexuelle et homophobe ou transphobe dans les entreprises, les écoles et les mouvements de jeunes. En cas de préjugés, mettre l’accent sur des sanctions de travail dans les organisations qui défendent les droits LGBT ou contre la violence sexuelle.

 

7. Reconnaître comme réfugiés politiques les personnes qui, en raison de leur nature sexuelle (ou identité de genre ou expression de genre), sont privées de leur liberté et sont poursuivies.

 

Retour vers l'introduction et le sommaire

En savoir plus

Programme élargi 2014

Programme Europe 2014

Programme Wallonie 2014

Programme Bruxelles 2014