Il est des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer…

Le 25 mai 2014, pour la première fois depuis longtemps,  la gauche de gauche aura la possibilité de faire élire des représentant-e-s  au parlement fédéral et dans les régions. Aujourd’hui, la fracture sociale qui mène jusqu’à la pauvreté et la destruction de l’environnement nous imposent un choix radical.

Une voix qui propose des alternatives sociales et écologiques et relaie les luttes sociales sur le terrain.

Face à la montée des inégalités  et du chômage et aux attaques contre les droits sociaux, fruits de décennies de luttes et de sacrifices, face à l'absurde politique de rigueur imposée par la commission européenne avec l'aval de tous les gouvernements nationaux, une autre voix doit se faire entendre dans les enceintes parlementaires. Une voix qui propose des alternatives sociales et écologiques et relaie les luttes sociales sur le terrain. Le Premier mai 2012, la FGTB de Charleroi appelait  au rassemblement autour d’une alternative anticapitaliste à gauche du PS et d’Ecolo. D’autres secteurs syndicaux, comme la CNE, se montrent ouverts à cette perspective. Les lignes bougent.

Nous nous engageons dans cette dynamique. C’est pourquoi nous avons décidé d'appeler à voter en faveur des listes  PTB-GO ! (Gauche d'Ouverture) qui regroupent autour du PTB  des personnalités indépendantes, des militants syndicaux et associatifs et d’autres forces de gauche (le PC et la LCR). Nous ne partageons pas l'ensemble du programme du PTB et nous pouvons même avoir des divergences  importantes mais ce parti s'est ouvert et est en évolution.

Il y a urgence:

Les partis de la gauche traditionnelle (PS et Ecolo) assument  les politiques d’austérité et adhèrent au  Traité budgétaire européen (TSCG) qui ne fera que les accentuer. Les travailleurs, les femmes, les jeunes, les allocataires sociaux, les personnes d’origine immigrée sont durement frappés. La chasse aux chômeurs s’amplifie. Le sort réservé aux demandeurs d’asile et aux sans papier est indigne d’une démocratie. Les interventions militaires à l'étranger se multiplient. On peut évoquer les rapports de force ou la volonté d’éviter le pire : cela ne suffit plus et cela conforte l’hégémonie d’une droite libérale dont la faillite économique n’a d’égale que son arrogance politique.

Des revendications largement partagées à gauche

Demain des élu(e)s se revendiquant pleinement de la gauche, pourront porter des revendications largement partagées à gauche comme, l’instauration d’une véritable fiscalité sur les grandes entreprises ou  la défense des services publics. Par ailleurs, leur présence sera utile à toute la gauche, à ceux qui luttent, à ceux qui doutent, à ceux qui désespèrent de la politique  et même à ceux qui tentent de modifier le cours des partis traditionnels. Voilà pourquoi nous pensons que cette fois voter  pour les listes PTB–GO !, c’est faire progresser l’ensemble de la gauche. C’est le sens  de l’appel que nous lançons : il est des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer.

Voici la liste des premiers signataires. Pour assurer le succès de l'appel et surtout celui des listes PTB-GO, réjoignez- les en envoyant un mail à l'adresse :gauchedouverture(at)gmail.com et en indiquant votre qualité et votre localité.

Les pages de ce site s'enrichiront dans les prochains jours.
Vous pouvez toujours soutenir cet appel. Pour cela, envoyez un mail à gauchedouverture@gmail.com, et nous vous recontacterons.

 

Retrouvez la liste complète des signataires ici