Pensions

Le 19 décembre, les syndicats appellent à une grande manifestation pour les pensions à Bruxelles. Mais y a-t-il vraiment de quoi se mobiliser ? Et cela sert-il à quelque chose ? Réponse en 10 points. La 5 va vous surprendre !

Si vous avez eu l’occasion d’utiliser le calculateur de pensions du gouvernement sur mypension.be, vous avez peut-être constaté que nos fins de mois de retraités ne s’annoncent pas glorieux. Et le gouvernement compte encore empirer la situation. Il est encore temps de l’en empêcher. Prochain rendez-vous : le 19 décembre.

Vous connaissez probablement les conseillers emploi du Forem. Vous connaissez moins les éclusiers, gardes forestiers, responsables des pistes des aéroports, ou le personnel d’entretien des routes, mais ils sont là pour vous. Mais le gouvernement wallon, lui, n’est pas là pour eux. Ce jeudi 30 novembre, les services publics de Wallonie seront en grève pour demander le respect de ses engagements.

Raoul Hedebouw démonte les libéraux et leur chasse aux pensionnés.

Les prépensionnés qui ont commencé à travailler à un jeune âge perdront bientôt jusqu’à 100 euros de pension par mois. La majorité au Parlement l’a décidé. Benjamin Pestieau, responsable des relations syndicales du PTB, était présent au Parlement avant et pendant le vote avec des citoyens directement concernés par ce vote et une délégation syndicale. Petit compte-rendu.

Le gouvernement s’apprête à lancer une des plus grandes réformes (lisez : casse) de notre système de pensions : la pension à point. Ce système, encore trop peu connu, s’appliquerait notamment aux travailleurs du secteur public. « Pour harmoniser », avance le gouvernement. Dans les faits, il s’agit d’une attaque en règle, dont aucun travailleur ne sortira gagnant.

Ce mardi 7 novembre, un millier de délégués enseignants des différents syndicats se sont réunis à Liège en colloque pour rappeler la caractère toujours plus pénible de leur métier. Récit d’une journée d’action, d’information et de mobilisation syndicale contre les réformes annoncées par le ministre libéral des pensions, Daniel Bacquelaine.

Connaissez-vous déjà la pension à points ? C’est le nouveau système de « pension-tombola » que le gouvernement veut nous imposer. Ce n’est qu’en toute fin de carrière que vous saurez combien vous pourrez espérer toucher et à partir de quel âge vous pourrez arrêter. Vous n’en voulez pas ? Le PTB non plus, et vous propose de se mobiliser pour le droit à une pension décente.

Les récentes révélations des Paradise Papers constituent un énième scandale de fraude et d’évasion fiscale. Des scandales qui font ressortir l’absurdité des mesures d’austérité prises par le gouvernement en matière de pension. C’est ce que dénonce Kim De Witte, le spécialiste pensions du PTB, chiffres à l’appui.

Non seulement le gouvernement nous fait travailler plus longtemps, mais, en plus, il diminue le montant de nos pensions. Kim De Witte, spécialiste pensions du PTB, décortique les plans du gouvernement et lance un appel à se battre pour des pensions décentes : « Notre pension est en danger, tirons la sonnette d'alarme ! » 

Pages