Une personne sur huit reporte des soins par manque de moyens : sauvons les maisons médicales

Le 17 octobre est la Journée internationale de lutte contre la pauvreté. L’occasion de rappeler qu’une personne sur huit reporte des soins de santé par manque de moyens. Cela n’empêche pas la ministre de la Santé Maggie De Block de vouloir couper dans les budgets des maisons médicales. Le PTB et Médecine pour le Peuple s’y opposent farouchement et défendent les nécessaires maisons médicales.

La ministre De Block a déjà épargné 4,5 % sur le budget des maisons médicales en 2017 . Elle organise maintenant un audit pour trouver des économies supplémentaires dans ces centres médicaux. Alors qu’elle épargne les spécialistes qui demandent quelque 800 millions en suppléments d’honoraires.

Pourtant, les maisons médicales au forfait, dont les centres de Médecine pour le Peuple, offrent des consultations gratuites chez le médecin généraliste, infirmier(e) et kiné. C’est un système solidaire, avec une solidarité du riche vers le pauvre, de celui qui a la santé vers le malade. C’est la branche la plus sociale de la médecine générale, qui permet de supprimer tout frein financier à la médecine de première ligne.

Ce n’est donc certainement pas en enlevant des moyens aux maisons médicales qu’on lutte contre la pauvreté.

Face aux attaques de Maggie De Block, Médecine pour le Peuple a lancé une campagne « Sauvons nos maisons médicales ».

Investir dans les soins de santé de première ligne

Pour lutter contre la pauvreté, il faut investir dans la santé de première ligne, et non pas retirer des moyens aux maisons médicales.

En effet, la médecine sociale

  • est la médecine de première ligne accessible à tous, riches ou pauvres.
  • est nécessaire. Chaque année, 900.000 Belges diffèrent leur visite chez le médecin parce qu’ils ne peuvent pas se le payer. C’est ce qui ressort d’une étude récente de la Commission européenne. En matière d’accessibilité financière, la Belgique ne s’en sort donc pas bien.
  • est gratuite pour le patient. Les centres médicaux sont payés d’après le « système forfaitaire ». Nous recevons de la sécurité sociale un montant fixe par patient inscrit, indépendamment de la fréquence des visites du patient.
  • est préventive. Nous travaillons à la prévention de maladies, tant avec le patient que tous ensemble.
  • est interdisciplinaire. Médecins, infirmiers et autres professionnels de la santé travaillent sous le même toit. Ils travaillent aussi ensemble sur un pied d’égalité, chacun dans sa propre spécialité. C’est ce qui rend possible une collaboration intense qui profite au patient.
  • les médecins travaillent pour un salaire modeste. Ils touchent un salaire normal d’employé et ne sont pas payés par le patient.
  • participe à des projets sociaux destinés à améliorer la santé des patients. Qu’il s’agisse d’informer et de sensibiliser à des problèmes de santé ou de participer à l’action sociale pour améliorer les conditions de vie et de travail.

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

oui mais le MR il s en fous de tous cela , pour eux s et austèriter austèriter austèriter , il ne pense pas au malade , au handicaper etc , pour eux s et pas sa qui compte , le MR s et faire rentre de l argent pour leur poche , et les riches , je suis dans le cas j arrive pas a me soigner je devrait avoir de la kiner car j ai eu un avc mais penser vous pour eux vous voulez rien vous ete de la merde pour le MR , je soutient de tous coeur le PTB et les maison medicale qui donne beaucoup de leur temps et passion
Chacune, chacun a le droit à la santé. Les maisons de santé permettent une médecine préventive et accessible à toutes et tous.
les maisons médicales ont leur utilité , ce n'est pas comme vous qui nuisez à la santé de tous. Le matériel médical que vous bloquez par manque de numéro d'enregistrement ou autre tracasserie administrative doit rentrer en service, il est là pour sauver des vies , pas vous ce me semble !
Les soins de santé sont un droit fondamental a chaque etre humain! Tout comme l'education, ils devraient etre totalement gratuits!
honte a maggy qui deblock qui se prétend etre médecin ; car qui dit médecin veut bien dire soigner toutes les pers malade ;elle a rompu son serment ( dypocrite )
Maggye, touches pas aux maisons médicales qui ont toutes leur utilité. On s'attaque toujours aux plus faibles.