Photo Frans Berkelaar / Flickr

Travailler plus longtemps pour payer des avions de chasse ? Pas question

Nos gouvernements répètent qu’il n’y a pas d’argent et que, par conséquent, nous ne pouvons rien faire d’autre que subir des économies. Nos acquis sociaux sont attaqués un par un. Aujourd’hui, c’est au tour de notre système de pension. Les enseignants sont particulièrement visés.

Mais saviez-vous que pour le prix d’un F35 et demi, vous pouvez annuler toutes les économies sur la pension des enseignants ?

Alors que les médias parlent de l’âge de nos avions de combat et de qui est impliqué ou non dans la fuite des rapports, la vision de société quant à la destination de notre argent est tue.

L’acharnement avec lequel la N-VA essaie de défendre cet achat surréaliste est « logique » : l’ancien chef de cabinet adjoint du ministre de la Défense travaille directement pour Lockheed Martin. Oui, le constructeur des F35. Et non, ce n’est pas « House of Cards ». Dans ce dossier, le fait qu’une partie du monde politique est au service des grandes entreprises est clair. Et ces politiciens veulent donc que les enseignants et tous les autres salariés travaillent quelques années de plus pour obtenir des pensions moins élevées afin de satisfaire la faim de bénéfices d’une grande multinationale et de ses actionnaires…

Le système de pension à points est une attaque frontale contre tous les futurs retraités. En raison de la résistance des syndicats, le ministre Daniel Bacquelaine (MR) a temporairement retardé ses plans. À l’heure actuelle, la discussion porte principalement sur les métiers lourds. Cette discussion est d’une grande importance pour l’enseignement. Ce secteur est durement touché par cette réforme. Les enseignants travailleront cinq à sept ans de plus et recevront moins de pension. L’interruption de carrière (fin de carrière) a également été supprimée.

Le gouvernement prévoit d’ajuster les interruptions de carrière (tantièmes) de 1/55ème à 1/60ème. En conséquence, les pensions diminuent d’environ 8 %. Pour le futur enseignant retraité, cela signifie une perte nette de 150 à 200 euros par mois. Les enseignants devront également travailler deux ans de plus à cause de cette mesure.

Un achat couteux et… inutile

« Il n’y a pas d’alternative », « il n’y a pas d’argent », disent-ils. Mais faisons le calcul. Cette économie que veut faire le gouvernement sur le dos de nos enseignants est estimée à 650 millions d’euros au total. C’est le coût d’un F35 et demi. Le gouvernement prévoit l’achat de 34 avions. Un achat très couteux qui entretemps, est apparu inutile.

La colère est très grande parmi les enseignants. Leur résistance est un test important pour les autres fonctionnaires et pour le reste de la population active. Le gouvernement tente d’apaiser le personnel enseignant avec de vagues promesses concernant la reconnaissance de leur travail comme métier pénible. Il est peu probable que le personnel tombe dans ce piège. Pour commencer, cette reconnaissance possible de métier lourd ne comblera pas la perte de 8 % (tantièmes). L’âge de la retraite est avancé de deux ans et, au mieux, de quatre ans, mais cela ne compense pas la prolongation de cinq à sept ans.

De plus, il n’y a absolument aucun accord au sein du gouvernement au sujet de cette reconnaissance. Mais par-dessus tout, il n’y a tout simplement pas de budget pour cela. Il existe une enveloppe fermée pour les emplois reconnus comme pénibles d’une valeur inférieure à un dixième d’un F35, soit 40 millions d’euros. Dans le meilleur des cas, une petite partie du personnel éducatif peut en bénéficier. Ceci est exclu pour les syndicats de l’éducation. Le 14 mars, ils se sont rencontrés dans le cadre du front commun syndical, au niveau national. Leur message était clair : ils veulent le même régime pour tous les enseignants et refusent de travailler plus longtemps pour moins de pension, au Nord comme au Sud.

Le printemps promet d’être chaud.

 

 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.

Commentaires

au lieu de débourser 15 milliard pour des avion inutile , on ferait mieux d utiliser s et argent pour réparer nos route , et investirie dans la sécuriter sociale , augmenter les pension , et autre encore une fois ce gouvernement de SS et VOLEUR d argent du peuple n en fait qu a sa tete s et honteux