Photo Solidaire, Salim Hellalet

Travailler jusque 67 ans ? 93 % des postiers sont contre

auteur: 

Simon De Beer

93 % des postiers trouvent qu’il n’est pas normal de travailler jusque 67 ans. C’est ce qui ressort d’une enquête que le PTB a menée auprès d’une centaine de postiers. Témoignages de futurs pensionnés qui comptent bien ne pas se laisser faire.

 « A 50 ans, j’ai déjà le dos et les genoux cassés », témoigne un facteur. « Chaque jour, par tous les temps, je fais 10 km à pieds avec 13 kg sur le dos. J’aime mon métier mais sincèrement, travailler jusque 67 ans, c’est impossible. A moins qu’on veuille nous tuer à la tâche… »

Au printemps dernier, la section Poste du PTB a mené une enquête auprès d’une centaine de postiers. Vingt questions étaient posées sur leurs conditions de travail, la vie dans l’entreprise, les mesures du gouvernement, etc. Le thème des pensions est ressorti de loin comme le plus sensible.

A la question « Il est normal que les postiers travaillent jusque 67 ans », 85,1 % des sondés ont répondu « pas du tout d’accord » et 8,1 % « pas d’accord ». Soit 93,2 % en tout.

Un métier lourd

A la question : « Le métier de facteur doit être considéré comme un métier lourd ? », les chiffres étaient encore plus marqués. 90,5 % des sondés ont répondu « tout à fait d’accord », et 5,1 % « d’accord ». Soit 95,6 %.

Rien d’étonnant quand on connaît les conditions de travail chez bpost. Qu’il s’agisse du tri de nuit, du transport de nuit, du travail dans la distribution ou des tournées chronométrées des facteurs, la pression au travail est énorme. Nous avons d’ailleurs reçu plusieurs commentaires de postiers témoignant de la pénibilité de leurs conditions de travail.

« Je travaille de nuit comme camionneur », a partagé l’un deux. « Comme on manque de personnel, j’accumule les heures supplémentaires. Or, bpost refuse que je les récupère en jours de congé puisque... on manque de personnel ! L’an dernier, j’ai perdu comme ça plus de 100 heurs de congé. Et croyez-moi, la fatigue s’en ressent. Alors travailler jusque 67, n’y pensez pas ! »

Pension à points : nous ne saurons plus quand ni combien

Ces dernières années, le gouvernement a déjà reculé l’âge de la pension et diminué les montants. Maintenant, il veut passer à la vitesse supérieure en instaurant la pension à points. Avec ce système, nous ne saurons que trois ans à l’avance quand nous pourrons partir à la pension. Et nous ne connaîtrons le montant exact qu’au dernier moment. Bref, ce sera l’incertitude totale pour notre avenir.

En Allemagne, la pension à points a fait diminuer les pensions. Elles sont désormais en retard de 7 % sur les salaires. En Suède, avec la pension à points, un salarié temps plein doit travailler trois ans de plus pour recevoir le même montant de qu’avant. La pension à point est donc une vraie menace pour nos pensions, qu’il faut absolument empêcher.

Agir pour nos pensions

Pour le PTB, les pensions sont un droit, pas une tombola. Nous défendons le droit à la pension à 65 ans et à la prépension à 58 ans après 35 ans de carrière.

Nous avons lancé une grande pétition que vous pouvez signer en ligne sur www.pastoucheanospensions.be. Aidez-nous à récolter un maximum de signatures en passant l’info autour de vous.

De leurs côtés, les syndicats sont aussi mobilisés pour nos pensions. Le 19 décembre, ils organisent une manifestation nationale en front commun à Bruxelles. Une première réponse du monde du travail que le PTB soutient à 100 %. (Plus d’infos ici)

Ensemble, tirons la sonnette d’alarme dès maintenant et faisons reculer le gouvernement.

 

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

chose et sur que je respecte mon facteur , car pour moi se son des gens qui fond leur job et il son dehors par tous les temps qu il neige , pleuve, soleil , chaleur , il fond leur tourner , alors faut les respecter car sans eux pas de courrier , s et pas un ministre qui ferait cela mon eux préfère etre le cul dans le beurre eux il connaisse pas se que s et de travailler par tous les temps , alors monsieur les ministre serier vous capable de faire ce métier je pense que mon alors réflèchisser bien avant de faire quoi se soit et de foutre votre merde de pension a point qui sert a rien juste a emmerder le monde ( braquelaine et un gros com)