Photo Flickr/Hendrik Ploeger

TEC : augmenter les tarifs est irresponsable socialement et écologiquement

Le TEC a annoncé l’augmentation du prix de certains billets dans le but de privilégier l’usage de sa carte MOBIB. « Une semaine après qu’une étude montre que 70 % des Wallons ne prennent pas les transports en commun, cette hausse ne va pas les inciter à modifier leurs habitudes », réagit Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB.

Les tickets concernés sont les tickets de dépannage vendus à bord des bus ainsi que des billets sans contact jetables. « Une majoration respective de 0,50 euro et de 0,30 euro », explique Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB. « Cette nouvelle tombe une semaine après que l’on apprenne que 70 % des Wallons ne prennent pas les transports en commun. Cette hausse tarifaire ne va pas les inciter à modifier leurs habitudes. »

Si le porte-parole peut comprendre l’objectif de modernisation de la direction du TEC, il n’admet pas que cela se fasse aux dépends des usagers : « Tous les jours, j’entend des usagers qui expliquent faire des kilomètres à pied ou annuler des déplacements à cause du prix du ticket de bus. La direction du TEC dit elle-même qu’elle accordera des cartes MOBIB gratuite uniquement pendant une semaine. En dehors de cette période, cette carte coûte 5 euros et même 10 euros en cas de perte ou de vol. »1

C’est bien le caractère « forcé » de ce paiement qui dérange Germain Mugemangango « Il y a quelques années, les étudiants de l’IHECS publiaient déjà une enquête qui démontrait que près de 75 % des belges estimaient alors les transports en commun trop coûteux.2 Plusieurs études démontrent que l’absence de transports en commun efficaces et abordables est un frein dans la lutte contre la pauvreté. Selon les statistiques nationales, le poste “mobilité” des ménages est le troisième poste budgétaire après le logement et l’alimentation.3 Augmenter encore le coût de ce poste n’est pas socialement responsable. »

Diminuer les prix augmente le nombre de voyageurs

« C’est aussi irresponsable sur le plan écologique », juge le porte-parole francophone du PTB. « Carlo Di Antonio, ministre de la Mobilité (cdH), semble oublier qu’il a aussi en charge l’environnement et la transition écologique. En novembre dernier, la 23ème conférence internationale des Nations unies pour le climat (COP23) n’a donné que très peu de résultats. La Belgique est sortie de cette conférence avec un mauvais bulletin puisque nos émissions de gaz à effet de serre – ces gaz qui provoquent le réchauffement climatique – sont reparties à la hausse depuis 2014. En Juillet 2018, le Ministre-Président wallon Willy Borsus (MR) déclarait vouloir une Wallonie à la pointe de la transition écologique. Il prétendait vouloir “préserver un cadre de vie durable dans un environnement sain”.4 C’est le contraire que l’on fait avec cette décision. Notre mode de transport est responsable de 20 à 25 % du total des émissions de CO2. Ce n’est pas négligeable. »5

Le PTB veut opter pour une politique volontariste de valorisation des transports publics. « Face aux enjeux sociaux et environnementaux, les Wallons et les Wallonnes ont besoin d’un vaste réseau de transports publics bon marché et efficace », conclut Germain Mugemangango. « Au lieu d’augmenter les tarifs, c’est à ça que devrait travailler le ministre de la Mobilité. Quand la Suède a diminué de moitié le prix du billet, le nombre de voyageurs a doublé.6 C’est dans ce sens qu’il faut aller. »

 

1. https://www.infotec.be/fr-be/acheteruntitre/mobib.aspx • 2. http://blog.lesoir.be/hashtag25/2014/03/21/les-transports-en-commun-sont-trop-chers-dapres-les-jeunes-belges/ • 3. https://vivre-ensemble.be/IMG/pdf/2010-12_mobiliteA4-2.pdf • 4. https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_la-declaration-de-politique-regionale-presentee-par-willy-borsus-au-parlement-wallon?id=96711925. https://www.delijn.be/fr/overdelijn/organisatie/zorgzaam-ondernemen/milieu/co2-uitstoot-voertuigen.html • 6. http://ptb.be/programme/goleft3-une-vision-sociale-du-climat

 

 

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.