Images La Chambre

Raoul Hedebouw clashe les dogmes libéraux de la Commissaire européenne

« Baisser des salaires, une mesure sociale ? » C’est la question que Raoul Hedebouw a posée à la commissaire européenne Marianne Thyssen (CD&V) lors de son audition à la Chambre. La commissaire est devenue fort nerveuse…

« La richesse produite augmente, les salaires devraient augmenter : ça ce serait social. Au lieu de cela, l'Union Européenne exige de baisser les salaires, d'augmenter la flexibilité et l'âge de la pension et vous voulez vous faire passer pour social ? Même avec les meilleurs communicateurs du monde vous ne convaincrez personne Mme Thyssen », voilà ce que le parlementaire PTB, Raoul Hedebouw, a dit à la commissaire européenne démocrate-chrétienne Marianne Thyssen aujourd'hui au parlement lors de son audition.

Raoul Hedebouw : « Manifestement cela l'a rendue nerveuse, au point qu'elle a prit la peine de m'attaquer sur twitter. Lorsqu'elle m'a dit que le projet de l'Union européenne était "un projet social depuis le départ », je n'ai pas pu me retenir de répondre : "tout le monde voit que les gens sont en colère contre cette Europe mais ici personne ne se pose la question de savoir pourquoi". Pourquoi donc ? Parce que vous ne voulez pas vous défaire de vos dogmes libéraux et austéritaires. En 2009 vous avez tous voté les traités d'austérité et vous vous êtes tous plantés. Il faut arrêter de croire qu'en faisant des cadeaux aux grandes entreprises, on va créer de la prospérité pour tous. Le dumping social n'est pas une simple erreur dans le projet de l’Union européenne. La mise en concurrence des travailleurs est dans son ADN, et ce depuis le départ. » 

Force est de constater qu'il n'y a aucune remise en question de la part des partis traditionnels. « Il n'y a pire aveugle que celui (ou celle) qui ne veut pas voir, a encore précisé Raoul Hedebouw à la Commissaire européenne. Elle qui dit qu'elle veut lutter contre le dumping social en parole mais refuse en fait d'instaurer un salaire égal pour tous les travailleurs (en égalisant les cotisations sociales) ou une limite dans le temps au détachement de 3 mois. Nous continuerons à lutter avec le PTB contre cette Union-là et pour une Europe radicalement différente, en commençant par des combats aux côtés des syndicats pour une taxation des fortunes et des transaction financière aussi au niveau européen et contre toute forme de dumping social ! »
 

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Commentaires

Depuis un petit temps déjà, je suis régulièrement le PTB sur Facebook. J ai visionné de nombreuses videos plusieurs fois. Et chaque fois je reste choqué que le premier ministre reste stoïque quand un député du ptb défend les citoyens en lui démontrant par a+b ce qu il ne va pas au sein de notre pays. Parfois je n ai qu une envie c est de lui laisser un message moi-même sur son mur pour lui dire ces 4 vérités. Âgé de 29, je ne fais que de me soucier de mon avenir et ceux de mes futurs enfants, si j en ai un jour. Car dans la situation dans laquelle nous sommes, l idée de construire une famille m est inconcevable. La vie coûte trop cher, les pensions diminuent, le travail prend trop de place dans ma vie (magasinier-vendeur chez colruyt), faible salaire par rapport au travail fournit et par rapport à ce que rapporte à la société. C est todi les ptits qu on sprotche comme on dit si bien et ça me fais mal de subir toutes ces injustices. Augmentation par ci diminution par là. Ce n est plus possible. Petits, je n imaginais pas vivre ma vie comme maintenant. Vivre de nos jours c est survivre avec l argent qu on a. C est impossible pour moi de mettre de l argent de côté parce que j ai toujours plein de choses à payer. Je ne sais combien de fois j ai dû annuler un rdv chez le dentiste pour pouvoir payer une facture. J ai peur de consommer trop d eau, trop de chauffage et trop d électricité. Je n ose même pas imaginer l achat d une voiture avec les frais que ça occasionne. Et je ne sais même pas si un jour je deviendrai propriétaire car les taux ne vont faire que d augmenter et depuis l euro, l immobilier s est enflammé. Je crains qu un jour que je tombe malade ou que je fasse un accident de travail et qu' à la retraite je me retrouve avec 1100 € de pension. Je pense à mon père pour plus tard quand il viendra à me quitter. Il aura travaillé toute sa vie pour mettre de l argent de côté pour que mes 2 frères et soeurs et moi aient un héritage. Ce qui me révolte c est que notre état ait le droit de ponctionner une partie de cet héritage. C est injuste. Même mort on te taxe ! Alors que les patrons ne sont pas taxés. Il faut que cela change. J adore mon pays, je suis fier d être belge. Mais notre gouvernement me donne envie de vomir. Le ptb me donne de l espoir de croire que les choses peuvent changer car je veux rester en Belgique. Sinon plus tard, si je le peux, j envisagerais de la quitter pour la Suède, là où la vie est meilleure. Voilà. J espère que ce commentaire vous plaira. Et qu est ce que j aimerais qu on en parle à la chambre.
Votre post sincère et réfléchi résume très bien la situation de nombreux jeunes et moins jeunes dans notre pays. Le peuple s'appauvri, et pourtant on nous dit qu'il y a de l'argent. Le problème, c'est qu'il est très très mal réparti. L'injustice et l'iniquité fiscales n'ont jamais été aussi grandes. J'ai un fils de 27 ans qui démarre dans la vie, et c'est pas gagné. Je lui verse une pension alimentaire de 500 euros tous les mois pour qu'il s'en sorte. Comment font les autres jeunes sans appui des parents ? Je vous souhaite de réussir.
Il est bien de dénoncer tout ces scandales ,mais les fraudeurs ne seront jamais punis à la hauteur de leurs méfaits. ! Promesses , beaux discours mais ce n'est que du vent ! Est-ce que le salaire des ministres a été revu à la baisse :non Est-ce que le nombre des ministres et cabinets inutiles ont été réduits! Non tout ce que l'on constate c'est que les riches sont de plus en plus riches , les multinationales et leurs dirigeants bénéficient de cadeaux fiscaux et de salaires plantureux ! Nous les travailleurs nous gagnons notre salaires à la force de nos bras et comme récompense : des taxes ,des impôts , un salaire de quoi juste tenir la tête hors de l'eau .et en prime une retraite qui peut-etre n'arrivera jamais car on sera mort bien avant de pouvoir en profiter .puisqu'en prime de bon et loyaus service à l'état on nous la rallonge l'âge de la retraite ! Pas étonnant qu'il y en a beaucoups qui pensent à s'expatrier car il n'est plus possible de vivre avec une pension de misère en Belgique, ainsi que de se soigner . Mr Hedebouw vos paroles sont justes, mais nous voulons des résultats et que lorsque votre parti sera au pouvoir , que vous gardiez vos idéaux, votre ligne de conduite jusqu'au bout et ne pas nous promettre ce qui n'arrivera jamais :l'égalité social pour tous et pas seulement pour les riches
Bravo. N'en déplaise à certains.....
Ceux qui prétendent que baisser les salaires est une mesure sociale doivent être dotés d'un humour pour le moins spécial... Notez: c'est normal. Chez nous, les mandataires sont payés pour faire leurs commissions. Ils se fichent donc pas mal du prix du pannier...
Un gouvernement européen, un national et deux fédéral, il est temps de choisir trop c est trop et l équilibre dès salaire entre député européen et belge à la baisse trop facile de remettre sa démission pour aller mandater à l Europe pour 10000 de plus excusez moi 120000 de plus. Et la pension complète pour un Ministre ou député devrais être De 45 ans. Ras le bol de ces requins qui délibére pendant deux ans pour une décision de dix minutes. Et une charter qu en on commence comme quoi si on respecte pas 50% de ses promesses électorales : DEHORS.
L' europe ne profite vraiment qu'a quelque personnes bien placées , et à tout ceux qui y travaille
M.Thiessen, est de confesion chatolique ! !
ce que veut le gouvernement , s et de de un faire des pauvre , et des riches rien pour les pauvre malheureux et tous pour les riches , s et cela qu il veut s et briser le citoyen et donner aux riche , en faite faire 2 classe pauvre et riche s et tous il et temps qu il comprenne que nous en avons marre de leur connerie
Souvenez-vous de feu Karel van Miert qui disait que "l'Europe pourrait devenir un Grand Bazar"... Souvenez-vous aussi de la tirade de Louis de Funès dans le film La Folie des Grandeurs: "les riches, c'est fait pour être plus riches et les pauvres, c'est fait pour être plus pauvres"... Voilà des paroles du passé mais qui ne sont pas dépassées!
l europe ne sert qua nous prendre notre pognion et a faire de l osterite pour les gens qui travaillent et avec un salaire de misere aretons de prendre l Allemagne comme exemple car les ouvriers crevent de fin JE SUIS POUR UNE EUROPE SOCIAL OU ALORD PARTir DE CETTE MASCARADE
Bonjour à la vitesse que l europe nous impose sa dictature social et alimentaire je crains pour mes enfants et petits enfants je crois que je serai plus heureux à Cuba ou en Afrique si ce nouveau ordre mondial arrive à ses fins
Si vous, le PTB, étiez cohérent, vous demanderiez la sortie de cette UE antisociale.
Bravo Me Hedebouw ,pour votre com... vous êtes le JL Mélenchon du peuple. Belge . Bravo et félicitations , Cordialement. JFS
comme vous dite , a la vitesse que sa vas avec EU il aura plus d avenir pour nos enfants , et avec nos charlot qui nous gouverne sa serait s arranger du contraire il nous entasse , vive le changement avec le ptb
Avec notre pognon sans notre accord car ils travaillent pour nous donc si je résume, nous sommes leurs patrons Une pension de fonctionnaire européen ? 70 % du dernier salaire… En commençant à l’Union, le commis de base touche plus de 2 600 euros bruts. Et sans les diverses allocations… Avouons-le, les chiffres des salaires et avantages des fonctionnaires européens ont de quoi donner le tournis. Les salaires s’étalent sur 16 grades. Ainsi, en entrant à la Commission ou dans toute autre institution européenne, le salaire de base pour un technicien de surface ou un commis, par exemple, est de plus de 2 600 euros dont on déduit actuellement un « impôt de solidarité » de 5,5 %. Il faut également retirer les cotisations de pensions. Un directeur top niveau de base touche ainsi, lui… plus de 14 000 euros bruts. Au total, les différentes retenues varient de 25 à 30 %. Actuellement, ces salaires sont indexés chaque année de 1,7 %. Avec possibilité de promotions qui vous font passer à l’échelon supérieur (notamment via des formations en langue) et donc à un upgrade salarial. L’échelon supérieur est également atteint automatiquement tous les deux ans. En moyenne, on estime ainsi qu’une secrétaire finit sa carrière avec 8 400 euros par mois. Voilà pour le revenu basique. À côté de cela, il faudra évidemment ajouter les allocations et autres avantages. Dont certains ont été supprimés en 2004. Comme l’indemnité que recevaient certains fonctionnaires pour faire face au coût de la vie dans certaines villes plus chères. Mais les avantages restent nombreux. Par exemple, chaque fonctionnaire reçoit une allocation de foyer (si marié) qui correspond à 149,32 euros majorés de 2 % de son traitement. Les allocations familiales sont également particulièrement intéressantes : 326,44 euros par enfant. En Belgique, l’allocation pour le premier enfant s’élève à 86 euros… Ajoutez à cela une petite allocation supplémentaire pour les frais scolaires. Et, si vous êtes expatrié, une prime de 16 % ! Les fonctionnaires européens, qui ne cotisent pas pour le système de sécurité sociale de leur pays, ont également une assurance-maladie qui rembourse 80 % de la totalité de leurs frais en soins de santé. Et puis il y a les pensions. Un régime particulièrement favorable. Une carrière est considérée comme complète à l’Europe après 35 ans. La pension complète d’un fonctionnaire correspond à 70 %…de son dernier salaire, soit le plus haut qu’il n’ait jamais eu. Si on reprend l’exemple d’une secrétaire qui termine avec 8 400 euros, on en conclut que sa pension sera de 5 880 euros. Même avec les réformes envisagées par la Commission, c’est sûr : tout le monde ne vit pas la même crise en Europe.